Des nouvelles de traitement de l’accident vasculaire cérébral

nouveau traitement accident vasculaire cerebral

L’accident vasculaire cérébral atteint près de 140 000 francais chaque année selon l´estimation du ministère de la santé. Il survient avec des signes cliniques et provoque une incapacité de bouger  ainsi qu’une perte de conscience. L’éclatement d’un vaisseau sanguin prive les cellules nerveuses de l’oxygène. Il nécessite un traitement le plus rapide du corps médical pour ne pas aggraver la situation.

Traitement de l’Accident vasculaire cérébral

Un accident vasculaire cérébral oblige les spécialistes et cardiologues, notamment à une intervention au plus vite pour un soin d’urgence. Si l´intervention n´est pas traitée dans les heures qui suivent, les conséquences pour le patient peuvent être considérables pour le patient. Lors de cet AVC, seul un médecin peut définir s’il y a blocage d’une artère ou s´il constate dans son diagnostic une hémorragie. Les préconisations sont souvent l’utilisation des médicaments. L’utilisation des remèdes anticoagulants est nécessaire après un AVC qui ne présente aucune hémorragie.

Une intervention pratiquée par un chirurgien est nécessaire après un affermissement de l’AVC. Ces actions se différencient selon le cas.

Pour une artère bloquée, deux opérations sont possibles : l’endartériectomie de la carotide et l’angioplastie. Dans le cas d’une hémorragie, une opération au niveau du cerveau est obligatoire pour enlever le sang qui s’y accumule et qui coagule. Mais dans tous les cas,  lors de séquelles constatés, une rééducation est primordiale afin de permettre au cerveau ainsi qu’aux cellules de remplir à nouveau leur fonction antérieure.


Les nouvelles techniques pour se remettre d’un AVC


L’accident vasculaire cérébral peut se manifester par l’engorgement d’une artère cérébrale. C’est pour cela que les recherches ont permis de mettre en place un système d’injection d’un fluidifiant par voie intraveineuse. Cette injection a pour but d´effriter les caillots et permet ainsi à l’artère de fonctionner normalement.

Une autre méthode trouvée récemment est de déloger le caillot. C’est une méthode assez mécanique qui consiste à déloger le caillot à partir d’un petit dispositif implanté dans les artères cérébrales. Cette action se fait par l’aspiration du caillot à l’aide d’un petit aspirateur.

 

 

Autour du même sujet :

Le bon cholestérol

l´appareil dentaire amovible

La greffe osseuse dentaire

Le cancer de la prostate


 

 



Publié le : 09/11/2012

comparateur mutuelle novia-sante
Mutuelle assurance Novia

Droits de reproduction et de diffusion réservés © novia-sante.fr

assurance mutuelle santé