Les étapes du traitement orthodontique

Le traitement orthodontique

Le traitement orthodontique réalisé par un orthodontiste, a pour but de remodeler les mâchoires ou les dents en mauvaise position. Plusieurs termes et techniques jouent un rôle majeur dans l’orthodontie, car il faut prendre en compte l’anomalie affectant la denture et l’âge du patient ainsi que l’intervention à pratiquer.


 

Quelles sont les anomalies qui vont déclancher un traitement orthodontique ?  

ü    A part la malformation congénitale, la succion tardive du pouce est généralement la cause de la projection des dents antéro-supérieures.

ü      Morsure palatine : lorsque les dents supérieures recouvrent largement les dents inférieures. Cela provoque une douleur au niveau du palais ainsi qu’une gêne pour la gencive concernée.

ü     Gingivite : les gencives s’enflamment à cause des problèmes d’hygiène que provoque la malposition des dents.

ü     Fente alvéolaire : malformation du maxillaire. Celui-ci est divisé en deux ou trois segments dès la naissance.

ü      Incisive conoïde : malformation de la dent antérieure en prenant la forme d’un grain de riz.

 

 

Qulles techniques de soin pour le traitement orthodontique ?

 

ü      Contention : la pose des fils collés, plaque de contention ou positionneur qui servent à maintenir la position des dents après le traitement.

ü      Il y a aussi les appareillages amovibles, Semi-amovibles ou fixes et l’ancrage osseux. Le principe de ces appareils est que la force qu’ils exercent sur les dents durant des mois ou des années leur permet de se déplacer et améliore aussi bien leur alignement que leur occlusion. La chirurgie maxillo-faciale comme la greffe osseuse alvéolaire reste un dernier recours après ces appareils orthodontiques.

  

 

Quelles sont les phases de denture ?

Le traitement orthodontique peut se faire chez l’adulte. Par contre, chez l’enfant l’âge joue un rôle important. Viennent ensuite l’alignement dentaire, le rapport des dents par rapport à la forme du visage et l’engrainement précis de toutes les dents supérieures et inférieures comprises.

ü      Denture de lait : chez un enfant de 7 à 10 ans. Le traitement n’est pas encore conseillé. Mais le plus important à faire est l’examen par radiographie panoramique. C’est seulement après cette séance que l’orthodontiste décide du traitement à entreprendre et du moment de sa faisabilité.

ü      Denture mixte : en cas de fente labillo-maxillaire unilatérale ou bilatérale, le médecin tente de redresser l’arcade sans appareil en programmant la greffe osseuse alvéolaire.

ü     Denture permanente : c’est le moment idéal où tout traitement et opération peuvent se faire. Toutefois, les exceptions existent toujours. Comme quand une denture de lait requiert une intervention d’urgence ou encore la denture permanente ne peut pas être traitée de façon radicale, à cause de l’absence d’un os ou la présence trop importante d’une fente.

 

 

Quelles sont les étapes du traitement orthodontique ?

Un dossier orthodontique à chaque cas est nécessaire.
Cela commence par une séance de photographies dites exobuccales pour le visage, et endobuccales pour les dents. Ensuite, l’orthodontiste procède aux moulages après la prise des empreintes de la denture du patient. Et le spécialiste analysera les images de la radiographie effectuée après les photos.

Dans un langage plus technique et spécifique, les opérations suivantes s’enchaînent durant le traitement.

 

ü    L’orthopédie dento faciale : il s’agit de corriger les bases osseuses et l’harmonie entre les mâchoires supérieures et inférieures.

ü     L’orthodontie : c’est la pose de l’appareil fixe appelé appareil multi-attaches. Il est destiné à rectifier la position des dents. Son esthétique a connu une nette évolution d’acier en céramique, le système est passé d’orthodontie vestibulaire (face externe) à l’orthodontie linguale (face interne).

ü     La contention : c’est la phase où l’on fixe la position définitive des dents après les deux premières phases.

 

 

Les coûts et remboursements du traitement orthodontique
Les mineurs de moins de 16 ans bénéficient d’un remboursement orthodontie de 193.50 euros par semestre par la sécurité sociale, l’équivalent de 100% du tarif conventionnel.

 

Rappel sur les intérêts et résultats du traitement orthodontique
Après ce long périple de soins, le patient aura droit à un beau sourire vu de l’extérieur. Mais la santé buccale compte un bon nombre d’avantages : un alignement dentaire réussi ainsi qu’une bonne occlusion et des rétablissements fonctionnels comme la mastication, la respiration, la phonation, la déglutition et la croissance.

 

 

Autour du même sujet :

appareil dentaire invisible

greffe dentaire osseuse

mutuelle orthodontie

Ophtalmologie

 



comparateur mutuelle novia-sante
Mutuelle assurance Novia

Droits de reproduction et de diffusion réservés © novia-sante.fr

assurance mutuelle santé