La chirurgie réfractive améliore la qualité de vue. Le comparateur mutuelle rembourse la chirurgie réfractive

La chirurgie réfractive et toutes les techniques médicales

La chirurgie réfractive est une intervention chirurgicale qui aide à améliorer la qualité optique de l’œil. Le résultat d’une capacité oculaire à 100% est souvent obtenu. L’œil n’aurait donc plus besoin d’être corriger avec des lunettes ou des lentilles de contact.

 

Qu´est ce que la dioptrie de la myopie et l´hypermétropie ?

 

L’œil dispose d’un système optique formé par la cornée et le cristallin. La dioptrie est l’unité de mesure de la capacité visuelle ou de la qualité optique de l’œil d’une personne. Elle est obtenue à l’aide d’un appareil appelé réfractomètre automatique. Sa valeur permet d’associer l’amétropie à un terme plus approprié.

La dioptrie de la myopie est exprimée avec un signe négatif devant, et sert de base pour le calcul du verre ou de la lentille de contact à utiliser pour la corriger. La myopie va de faible, moyenne, forte et extrême ; respectivement de –0,50 à -3,00 D, de – 3,00 à – 6,00D, de – 6,00 à – 12,00 et de -12,00 à – 30,00 voire plus.

La dioptrie de l’hypermétropie et de la presbytie est, par contre, avec un signe positif devant. L’hypermétropie varie de faible, modérée à forte telle qu’elle est exprimée de +0.50 D à +3.00 D, de +3.25 D à +5.75 D et supérieurs à +6.00 D.

La presbytie varie de +0.50 D à +3.50 D, et augmente lentement avec l´âge. Le verre que l´on doit porter pour voir de près est appelée " addition ". En général à 50 ans, l´addition tourne autour de +1.50 D, pour aller jusqu’à +3.50 D vers 55 ou 60 ans.

L’astigmatisme quant à lui est exprimé à la fois avec un signe positif ou négatif devant et un axe en degré.

 

Dans quel cas a-t-on recours à la chirurgie réfractive ?

 

Trois des quatre principaux troubles de la vision, tels que la myopie, l’hypermétropie et l’astigmatisme, sont traités par la chirurgie réfractive. La presbytie échappe à cette intervention.

La chirurgie réfractive est faite au laser soit par intervention sur la cornée dite extra oculaire, soit sur le cristallin appelée intraoculaire. Elle peut aussi consister à implanter une lentille intraoculaire. Les interventions entre la cornée et l’iris, ou entre l’iris et le cristallin sont également dénommées intraoculaire.

 

Quelles techniques utilisées pour la chirurgie réfractive ?

 

Les principales techniques d’intervention sont le PKR, le Lasik.

Par le PKR ou la photo-kératectomie réfractive, on intervient, à l’aide d’un laser, sur la cornée pour retirer de minuscules fragments après avoir dégagé l´épithélium qui sera reposé après. Cette technique donne de bons résultats, mais la reprise, assez douloureuse, est de 3 à 5 jours.

Le lasik (LAser in-Situ Keratomileus) est la plus pratiquée car la reprise ne dure que 24 h et est indolore. Il consiste à tailler avec du laser femtoseconde, par une lamelle plus fine, l’épaisseur de la cornée pour corriger sa courbure. L’avantage de ce laser, sans compter qu’il est le plus récent, est surtout sécurisant et  précis. En effet, le lasik a pour origine le microkératome, instrument chirurgical avec lequel, on réalise une entaille superficielle lamellaire et régulière de la cornée. Le laser femtoseconde est une révolution chirurgicale.

Quand ces deux procédés techniques sont prohibés, comme dans le cas d’un kératocône, le chirurgien a recours à l’implantation intraoculaire. Avec cette technique, une lentille sera implantée à l’intérieur de l’œil.

 

Quelle est la prise en charge de l’opération de la chirurgie réfractive ?

 

La chirurgie réfractive ne figure pas dans les interventions chirurgicales remboursées par la sécurité sociale car elle est jugée comme une opération de confort. Certaines mutuelles acceptent la prendre en charge par des forfaits déterminés dans leurs gammes santé.

Il faut également bien se renseigner avant de signer un contrat car il arrive que la mutuelle santé ne finance qu’une chirurgie réfractive spécifique (un des troubles visuels seulement). Par exemple, celle de l’hypermétropie. D’autres mutuelles accordent un forfait pour l’ensemble des prestations. Il vous revient de faire des comparaisons sur les mutuelles optiques.

 

 

Autour du même sujet :

 

Astigmate

 

Strabisme

 

Astigmatisme

 

Mutuelle optique



comparateur mutuelle novia-sante
Mutuelle assurance Novia

Droits de reproduction et de diffusion réservés © novia-sante.fr

assurance mutuelle santé