l’extraction dentaire et le remboursement par la mutuelle dentaire

Extraction dentaire - alternative contre la douleur

L’extraction dentaire est une nécessité en fonction de l’état de la dent à soigner. Ceci permet d’améliorer l’hygiène buccale. Plusieurs raisons peuvent pousser un chirurgien-dentiste à la faire. L’extraction dentaire peut être réalisée soit par nécessité soit par esthétique. Il est à préciser que seul un dentiste peut la pratiquer cet acte. Cela nécessite la maîtrise de certaines techniques, mais cela aussi peut engendrer quelques complications. Même si elle provoque une douleur plus ou moins importante, cette précaution peut s’avérer indispensable pour la bonne santé des dents.

 

 

Particularité de l’extraction dentaire

Il existe deux principales techniques d’extraction dentaire.

 

ü  Le plus pratiqué est l’intervention sur une dent visible en bouche. Ce procédé consiste à arracher une dent cariée sous anesthésie locale à l’aide d’un davier et d’une pince. Une autre intervention est nécessaire quand il faut arracher une dent dont les racines sont très courbées ou pour celles sérieusement détériorées par les caries. Avant ce type d’extraction, le dentiste doit enlever du tissu osseux ainsi que la gencive se trouvant autour de la dent.

 

ü  Une extraction dentaire est obligatoire quand la bouche d’une personne est trop petite et que sa mâchoire ne peut pas contenir les nouvelles dents qui viennent de pousser. Certaines personnes préfèrent aussi extraire leur dent de sagesse, car souvent ces dents sont très douloureuses et se superposent sur d’autres dents. Après une extraction, quelques complications peuvent survenir telles que l’infection, la douleur, le saignement prolongé, le gonflement, la paresthésie ou encore l’alvéolite dentaire.

 

 

Quelques conseils après l’extraction dentaire

Après une extraction dentaire, quelques conseils sont à suivre afin réduire les risques de complications.

 

ü  Plaquer en premier lieu une petite poche de glace sur la joue où la dent a été enlevée pendant une ou deux heures. Cette technique permet généralement de réduire considérablement les saignements, l’œdème et bien évidemment la douleur. Ensuite, il est essentiel de prendre les médicaments qui ont été prescrits par le dentiste. Éviter de cracher durant les vingt-quatre heures qui ont suivi l’intervention. 

 

ü  Avaler donc votre salive. Puis, il est préférable de prendre du repos après une extraction dentaire.

 

ü  Pour la nourriture, préférez des aliments malléables, faciles à mastiquer. De préférence, mangez des aliments froids pendant les cinq jours suivants l’intervention.

 

ü  Réaliser des bains de bouche le plus doucement possible en s’abstenant d’exécuter des pulsions sur les joues, n’hésitez pas à faire du gargarisme. Cela favorise les saignements.

 

ü  Eviter de passer la langue sur la plaie afin de ne pas accroître les risques d’infection. Il est interdit de boire de l’alcool et de fumer après l’extraction. Pour dormir, placer la tête en hauteur sur deux ou trois oreillers.

 

 

L’extraction dentaire et la mutuelle santé

L’extraction dentaire fait partie des soins qui sont remboursés pour partie par l’assurance maladie. Pour aider à régler la facture pour cette intervention, la souscription à une mutuelle dentaire est recommandée. Cette dernière permet de se faire rembourser sur le reste des dépassements d’honoraires non prévues par la sécurité sociale. Certaines mutuelles offrent des remboursements à 100 % du tarif de convention, d’autres vont même jusqu’à 400 %.

 

 

 

Autour du même sujet :

 

tarif bridge dentaire

 

amalgame dentaire

 

détartrage dentaire

 

remboursement mutuelle dentaire

 

 

 

 

 



comparateur mutuelle novia-sante
Mutuelle assurance Novia

Droits de reproduction et de diffusion réservés © novia-sante.fr

assurance mutuelle santé