le deficit de la sécurité sociale pour 2008 s'est dégradé

Ou va le trou de la sécurité sociale ? Rien de positif depuis la loi Douste-Blazy censée, à l'époque remettre à flot les déficits, ni depuis les récents déremboursements et autres franchises médicales, ou taxes sur la mutuelle : le trou de l'Assurance maladie continue de se creuser.

Les prévisions du gouvernement tablent désormais sur un déficit de 7,7 milliards d'euros en 2009 contre 4,5 milliards en 2008. Le ministre du Budget met cette dégradation sur le compte de la crise qui diminue les recettes. Le trou de la sécurité sociale serait même réévalué pour 2008 à 10 milliards d'euros toutes branches confondues.

Alors, quelle équation adopter pour le grouvernement ? L'idée est de faire rembourser davantage les consultations, les hospitalisations, les soins dentaires ou optique par les mutuelles.

Cela est-il encore acceptable pour les assurés? La question du pouvoir d'achat est sur toutes les lèvres. Transférer la prise en charge de nouvelles dépenses de anté aux mutuelles reviendrait immanquablement à entraîner une nouvelle augmentation des cotisations de santé.

Le gouvernement se dirige en tous cas dans le sens d'une plus grande prise en charge la dépense des soins dentaires et optique par les mutuelles. L'objectif : réaliser une économie estimée à 700 millions d'euros.

Pour éviter une levée de protestations par les assurés et les assureurs, le ministère de la santé réfléchit à l'organisation d'états généraux sur ce sujet délicat. À ce sujet, l'assemblée générale de la Mutualité française qui se tiendra début juin à Bordeaux sera l'occasion d'aborder le dossier avec la ministre de la Santé.

 



Publié le : 12/04/2009

comparateur mutuelle novia-sante
Mutuelle assurance Novia

Droits de reproduction et de diffusion réservés © novia-sante.fr

assurance mutuelle santé