triglycérides - Comment réduire son taux de triglycéride ?

Le triglycéride  participe à l’harmonie physiologique dans un taux normal, mais constitue un facteur de risque cardio-vasculaire en cas de taux excessif.

La mesure de la triglycéridémie (taux de triglycéride dans le sang) est effectuée dans un laboratoire d’analyse médicale. Le prélèvement sanguin se fait le matin et à jeun. La valeur normale est inférieure à 1,5 g/l. Au-delà de cette valeur, elle est considérée comme pathologique, mais la situation se juge selon les chiffres.  Entre 1,5 -1,99 g/l , l’élévation est dite modérée. Entre 2, 00-4,99 g/l, la triglycéridémie est dite élevé. Et supérieure à 5g/l, elle est dite très élevée.

 

 

Quels sont les facteurs favorisant l’élévation du taux de triglycéride dans le sang ?

Une alimentation déséquilibrée, riche en sucres rapides (soda, pâtes, pommes de terre…) constitue l’une des principales causes d’une hypertriglycéridémie (élévation du taux de triglycéride dans le sang). En effet, le triglycéride dérive surtout du sucre et on de la graisse. L’alcool provenant de la fermentation du sucre est aussi un facteur favorisant l’hypertriglycéridémie. L’obésité et la sédentarité favorisent l’immobilisation des réserves lipidiques, même si celles-ci sont déjà en excès. Le surpoids constitue un terrain adapté à l’élévation du taux de triglycéride, dans le sang et dans les cellules adipeuses.

 

 

Quels sont les risques accourus lors du triglycéride élevé ?

Le risque principal d’un taux de triglycéride élevé dans le sang c’est de développer ou d’aggraver une maladie cardio-vasculaire. En effet, l’hypertriglycéridémie peut favoriser la formation de plaque d’athérome au niveau des parois vasculaires qui pourraient ensuite obstruer la lumière vasculaire ou bien se détacher et être à l’origine d’une autre pathologie tel que les accidents vasculaires cérébraux, les infarctus du myocarde… À part les maladies cardio-vasculaires, ce taux élevé peut aussi favoriser et compliquer certains troubles métaboliques tels que le diabète…

 

 

Quelles sont les mesures à prendre pour prévenir l’augmentation de triglycéride?

Pour éviter l’augmentation du taux de triglycéride dans le sang, il faut contrôler les facteurs de risques. En premier lieu, l’alimentation.

Il faut réduire ou si possible arrêter la prise d’aliments riches en sucre, notamment ceux riches en sucre rapide comme les glaces, les bonbons, les petits gâteaux le jus de fruits. La prise d’alcool est aussi à proscrire, car l’alcool en plus d’être du sucre rapide fermenté, favorise certaines réactions enzymatiques qui pourraient favoriser une élévation de la triglycéridémie.

Il faut également lutter contre la sédentarité et l’obésité. Pour cela, il faut réaliser des exercices physiques pour éviter le stockage des triglycérides sous forme de graisses. Ces exercices peuvent être du jogging, de la marche… Ces conseils sont de simples mesures hygiéno-diététiques, mais qui permettent de contrôler considérablement son taux de triglycéride et donc d’éviter les complications.

 

 

Comment soigner une augmentation de triglycéride ?

Les compléments alimentaires tels que les huiles de poisson qui ont une action favorable sur un taux de triglycéride élevé, sont à conseiller. Mais ils doivent être accompagnés par des mesures médicamenteuses lorsque les mesures hygiéno-diététiques ont échoué. Les médicaments qui réduisent le taux de triglycéridémie dites hypoglycémiants ont un effet important pour réduire ce taux. À côté de ces hypolipémiants, les fibrates réduisent aussi la triglycéridémie, mais ne réduisent pas certains risques de maladie cardio-vasculaire.

 

 

Autour du même sujet :

Embolie pulmonaire

Cholestérol hdl 

Mauvais cholestérol

Glycémie

Comparaison mutuelle : réalisez 35 % d´économies sur votre mutuelle avec 870 garanties comparées.



comparateur mutuelle novia-sante
Mutuelle assurance Novia

Droits de reproduction et de diffusion réservés © novia-sante.fr

assurance mutuelle santé