Quels sont les diverses variantes de la toux ?

La toux peut être sèche ou grasse, ou chronique. Elles diffèrent par leurs manifestations et leurs origines.

 

- la toux sèche :

 

Elle est aussi appelée toux irritative ou toux non productive. Elle est aussi dite aigüe, car elle est de courte durée. Elle n’expulse pas de mucus. Elle épuise le patient et peut aggraver des lésions existantes. L’origine d’une toux sèche est souvent virale. Un rhume, une grippe ou un refroidissement s’accompagnent toujours d’une toux sèche. Certains médicaments contre l’hypertension à base de captopril ou énalapril peuvent aussi entrainer des toux sèches.

 

- la toux grasse :

 

La toux est dite grasse ou productive, car elle ramène une expectoration. Elle est précédée par une toux sèche. La bronchite, la broncho-pneumopathie chronique, l’emphysème pulmonaire sont à l’origine de la toux grasse. Elle peut aussi apparaitre à un stade avancé d’un refroidissement et d’un rhume.

 

- la toux chronique :

 

La toux chronique est une toux qui persiste pendant plus de huit semaines. Elle fait partie en général des symptômes d’une maladie sous-jacente. Elle est fréquente, matinale et productive. Elle s’accompagne d’une dyspnée à l’effort et d’une respiration sifflante. Les origines de la toux chronique sont nombreuses. Il existe des causes liées à l’appareil respiratoire comme les bronchites, la bronchopneumopathie chronique du fumeur, l’asthme, et le cancer. D´autres ne sont pas liées directement à l’appareil respiratoire. Il s’agit de problèmes des oreilles, du nez, et du larynx. Il peut aussi s’agir de problèmes digestifs représentés par le reflux gastro-oesophagien ou d’une insuffisance cardiaque gauche.

 

 

Quelle est le premier réflexe à avoir lors d´une toux ?

Une toux doit toujours être prise au sérieux surtout quand elle s’accompagne de mucus épais avec du sang, d’une grande fatigue ou de douleur à la poitrine. La première chose à faire est de consulter son médecin. En effet, la prise en charge médicale est indispensable, car son traitement dépend de la connaissance exacte de son origine. Le médecin est le seul capable de diagnostiquer la cause d’une toux. Il prescrira une radiographie pulmonaire si nécéssaire, qui montrera éventuellement une image de pneumonie ou d’un cancer. La mesure de la quantité d’air inspirée et expirée par la spirométrie lui permettra de diagnostiquer l’asthme ou une maladie pulmonaire chronique.

 

 

Quel traitement préconisé pour la toux ?

La première étape du traitement de la toux est l’identification de la cause. Le médecin traitera ainsi le problème sous-jacent ou vous adressera à un spécialiste. Il peut traiter la toux par des antitussifs à base de codéine ou de dextrometorphane quand il s’agit d’une toux sèche. Pour une toux grasse, le médecin prescrira des fluidifiants à base de N. acétylcystéine et des expectorants.

 

Quelle place des plantes médicinales dans le traitement de la toux ?

Le thym, la racine de guimauve, les bourgeons de sapin et la pulmonaire sont réputés efficaces pour soigner ou prévenir la toux. Leur utilisation est une alternative, mais ne suffit pas.

 

 

Quels conseils pour soigner la toux ?

Consulter le plus rapidement possible un médecin est préconisé. Les complications pourront ainsi être évitées. Pendant les épisodes de toux, il faut boire beaucoup surtout des boissons chaudes à base de tisanes mélangées avec du miel. Si possible, essayer d’humidifier les chambres. Enfin pour votre bien et celui de votre entourage, éviter ou arrêter de fumer et laver vous fréquemment les mains.

 

 

 

Autour du même sujet :

Toux sèche

Homeopathie toux

Bronchite

Comparer mutuelle santé



comparateur mutuelle novia-sante
Mutuelle assurance Novia

Droits de reproduction et de diffusion réservés © novia-sante.fr

assurance mutuelle santé