Quel traitement pour soigner la toux avec l´homéopathie ?

Quand un patient présente une toux, l’homéopathie est une alternative aux traitements médicamenteux. Il faut se renseignera sur le caractère de la toux, sèche ou grasse, aigu ou chronique. En cas de toux, l’homéopathie nécessite que l’examen clinique du malade soit complet pour connaitre les signes accompagnateurs et les signes associés, les symptômes de gravité de cette toux. À partir de ses renseignements, le malade peut être pris en charge et le traitement prescrit est alors le mieux adapté à son cas.

 

 

Les cas de toux où l’homéopathie doit se substituer à la consultation médicale

Lorsque la toux ne s’améliore pas après plusieurs jours d’homéopathie, vous devez rencontrer un médecin. Les cas où les crachats sont hémoptoïques ou de couleur suspecte sont une bonne indication. Quand le patient tousse plus de deux mois, que la prédominance soit diurne ou nocturne, c’est un signe de gravité. Des signes accompagnateurs comme une hyperthermie, une perte pondérale et des céphalées doivent aussi alarmer le patient.

 

 

Quelle classification de la toux dans l’homéopathie ?

Dans la pratique de l’homéopathie, il va falloir discerner si la toux peut être aigüe ou chronique, sèche ou grasse. Elle peut aussi être d’origine médicamenteuse. Si elle est sèche, elle est alors brève, spasmodique et souvent occasionnée par les lésions au niveau de la sphère ORL. Le caractère chronique est imputé à un patient qui tousse depuis plus de 8 semaines et souvent dû au tabac. Le caractère répétitif des symptômes évoque aussi cette chronicité.

 

Elle est grasse quand elle libère l’appareil respiratoire des mucosités qui la gênent en évacuant des expectorations. La prise de certains médicaments peut aussi provoquer secondairement un malade qui tousse.

 

 

Quel traitement de la toux par l’homéopathie ?

Selon les formes cliniques de la toux, un répertoire peut être établi et l’homéopathie propose un remède pour chaque cas.

 

Si elle est sèche, par exemple, les produits suivants sont les plus utilisés selon les signes associés : la Spongia Tosta 5 CH, Elle Rumex Cruspus 5 CH, Bryonia Alba 5 CH, Arum triphyllum 5 CH, Sticta Pulmonaria 5 CH, Sambuscus Nigra 5 CH.

 

Si elle est grasse avec asthme associé, le Blatta orientalis est proposé avec des doses qui diffèrent selon l’âge du patient. Lorsque les expectorations sont très importantes associé à une haleine fétide, le Mercurius solubilis peut être pris.


Pour les toux chroniques, Cuprum arsenicosum 7CH, China 9CH, 12 CH et 15 CH, ainsi que Cuprum metallicum 5 CH sont proposés en homéopathie.

 

 

 

Autour du même sujet :

Toux seche

Trachéite

Bronchite aigue

Bronchite chronique



comparateur mutuelle novia-sante
Mutuelle assurance Novia

Droits de reproduction et de diffusion réservés © novia-sante.fr

assurance mutuelle santé