Comment reconnaitre la tendinite du poignet ?

La tendinite du poignet est caractérisée par une douleur en regard du tendon incriminé. A la pression de cette zone, on entend un crépitement. Les mouvements sont limités et des signes d’inflammation peuvent être présents. Dans la maladie de Quervain, le bord externe du poignet présente des nodules en plus de la douleur. Certaines manœuvres spécifiques du poignet qui réveillent une douleur permettent d’affirmer le diagnostic.

 

Quelles sont les lésions lors d´une tendinite du poignet ?

 

Il existe 2 sortes de tendons. Ceux qui ont une gaine synoviale et celle qui n’en a pas. Selon le type de tendon enflammé, on parle de tendinite pour les tendons sans gaine synoviale, et de ténosynovite pour les tendons pourvus cette gaine. Cette gaine synoviale peut aussi être le siège d’une inflammation. Une manifestation de cette forme de tendinite du poignet est la maladie de Quervain.

 

 

Comment éviter l’inflammation tendineuse ?

La tendinite du poignet peut être prévenue par une abstention des gestes répétitifs et prolongés. Les travaux manuels qui sollicitent fortement le poignet doivent être atténués. Le poignet ne doit jamais être forcé pour ménager les tendons qui sont fragiles. Aucune douleur ne doit être négligée. Si elle ne cède pas avec des mesures simples, il faut rechercher un avis médical.

Les tendons enflammés subissent des vices de forme du tendon. Des bosses ou des irrégularités apparaissent. Le tendon augmentant en épaisseur perd de plus en plus sa force. Si des mesures adéquates ne sont pas prises, la tendinite du poignet entraine une faiblesse des tendons de façon permanente. L’exposition aux risques de récidives et d’inflammation à répétition est probable.

 

 

Quelle prise en charge de la tendinite du poignet effectuée selon le degré de la lésion ?

En cas d’atteinte modérée, l’articulation est mise au repos en cas de tendinite du poignet. On peut recourir à la pose d’attelles qui seront gardées durant environ une semaine. Le recours aux ultra-sons pendant une dizaine de jours favorise la récupération. L’application d’anti-inflammatoire local est un bon adjuvant. L’administration d’antalgiques et d’anti-inflammatoire par voie générale aide à lutter contre la douleur. Alterner, l’application de compresses chaudes et froides est aussi préconisée. Si les résultats de ces mesures sont décevants, l’infiltration locale de corticoïdes suivie d’une immobilisation est conseillée.


 La reprise de l’activité sera progressive et ne devra être envisagée avant une quinzaine de jours. Si la tendinite du poignet entraine des lésions trop importantes comme les ruptures, on doit recourir à la chirurgie.

 

 

Quelle est le pronostic post opératoire lors d´une tendinite du poignet ?

La reprise des travaux manuels doit être progressive. Si cette activité est intensive ou s’il s’agit d’un sportif, un délai de 1 mois doit être respecté. Négliger ces mesures expose la tendinite du poignet aux séquelles douloureuses. Des œdèmes de la main associés à des fourmillements peuvent aussi se rencontrer dans les semaines qui suivent l’opération. Un risque d’algodystrophie est aussi une possibilité.

 

 

Autour du même sujet :

Tendinite coude

 

Tendinite poignet

 

Tendinite epaule

Discopathie



comparateur mutuelle novia-sante
Mutuelle assurance Novia

Droits de reproduction et de diffusion réservés © novia-sante.fr

assurance mutuelle santé