Qu´est ce que la tendinite du genou ?

L’articulation du genou comporte plusieurs tendons. Ainsi selon le tendon touché, on peut avoir une tendinite rotulienne quand le tendon rotulien est concerné, ou une tendinite quadricipitale quand il s’agit du tendon du quadriceps. Les tendons des muscles ischiojambiers sont rarement touchés. L’inflammation de l’aponévrose recouvrant le quadriceps fait aussi partie des tendinites du genou, mais elle est très rare.

 

 

Quelles sont les causes de la tendinite du genou ?

Le tendon transmet la force musculaire aux os et par conséquent entraine la mobilisation de l’articulation. Par leur élasticité, il limite l’effet des tractions sur les muscles. Ainsi, la tendinite du genou ne serait effective qu’à la suite d’une augmentation de la tension ou d’un traumatisme. Il peut même être déchiré ou détérioré en certains endroits et un gonflement local apparait.

 

Les sports qui nécessitent des tractions excessives et répétées des tendons du genou sont les premiers responsables de tendinites du genou. La tendinite est d’apparition brutale après un mouvement brusque comme le fait de frapper un ballon du pied ou de se recevoir à la fin d’un saut. Cependant elle peut être progressive à la suite des freinages et des  sauts répétés. Un traumatisme direct sur le genou comme les coups de pied, les coups de genou ou sur un obstacle est parfois à l’origine d’une tendinite rotulienne. L’inflammation de l’aponévrose Fascia lata est due à au frottement de cette dernière à l’extrémité inférieure du fémur.

 

Les personnes à risque de tendinite du genou sont les personnes âgées et celles qui présentent une affection appelée polyarthrite rhumatoïde

 

 

Quels sont les symptômes de la tendinite du genou ?

La douleur est le principal symptôme de la tendinite du genou. Elle est en général localisée au niveau de la région antérieure du genou. Elle peut apparaitre brutalement, mais le plus souvent elle est progressive. L’intensité de la douleur varie d’une personne à une autre et selon le tendon touché. En plus, elle peut être permanente ou n’apparaitre qu’après un effort. L’évolution de la tendinite dépend de la gravité de la lésion. En effet, elle dépend de la cicatrisation qui peut aller jusqu’à plusieurs mois. Ainsi une tendinite du genou peut persister et devenir chronique. Cependant une guérison spontanée est aussi possible. La seule complication est la rupture tendineuse qui survient brutalement lors d’un saut, sous forme de douleur violente avec chute et immobilisation immédiate.

 

 

Quel est le diagnostic d’une tendinite du genou ?

L’examen clinique du malade associé à des examens complémentaires permet de faire le diagnostic d’une tendinite du genou. Cliniquement la tendinite du genou est caractérisée par la douleur qui peut être retrouvée lors de la palpation de la région douloureuse. En effet une douleur nette survient au niveau de la pointe de la rotule dans le cas d’une tendinite rotulienne. Les examens complémentaires sont d’abord représentés par les radiographies qui montrent des épaississements de tendon ou des calcifications. Un nodule peut être vu par l’échographie qui est aussi recommandée. Enfin l’IRM est l’examen à ne pas rater en cas de tendinite du genou, car elle arrive évidemment à détecter les lésions de tendon.

 

 

Quelle est la prise en charge de la tendinite du genou ?

Le repos est la base de la prise en charge de la tendinite du genou. Un repos relatif adapté aux douleurs est plus indiqué qu’un repos complet pour éviter la fonte musculaire. Les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens sont indiqués pendant la phase aigüe. Des séances de rééducation sont également recommandées.

 

Autour du même sujet :

Tendinite

 

Tendinite coude

 

Soigner une tendinite

 

Discopathie



comparateur mutuelle novia-sante
Mutuelle assurance Novia

Droits de reproduction et de diffusion réservés © novia-sante.fr

assurance mutuelle santé