Quels sont les symptômes de la rhinopharyngite ?

Le mal de gorge est l’un des premiers symptômes de la rhinopharyngite. Il correspond à l’envahissement de la gorge par des virus. Son apparition est souvent discrète, mais peut être brutale. L’intensité de la douleur est très variable et peut se dévoiler sous forme  de brulure. Cette agression du virus au travers de la gorge provoque une soif soutenue. De la fièvre et de la toux peuvent également accompagner le mal de gorge.

 

 

L’écoulement nasal lors de la rhinopharyngite

L’écoulement nasal est l’un des principaux symptômes de la rhinopharyngite. Il est toujours précédé d’un nez bouché. Son aspect est caractéristique des mêmes étapes. En effet, au début, il est clair et même presque transparent. Puis au fil des temps, il devient épais et prend une couleur jaunâtre ou verdâtre. Quand l’écoulement devient fréquent et abondant, le conduit nasal est irrité et provoque des picotements au niveau des narines et des éternuements. 

 

 

La fièvre et la rhinopharyngite

La fièvre apparait souvent au début de la rhinopharyngite. Les caractéristiques de cette fièvre résident dans son évolution. La fièvre peut s’installer progressivement et lentement, mais ne dépasse pas 38,5 °C. Dans certains cas, on constate une hausse brusque de la température sans atteindre 39 °C. Cette hausse de température a souvent lieu lors du changement de température d’un endroit géographique. Ainsi, la fièvre est d’autant plus élevée quand on passe d’un milieu chaud à un endroit très froid. Une soif intense peut aussi accompagner cette fièvre.

 

 

Les autres symptômes de la rhinopharyngite

Les trois symptômes courants de la rhinopharyngite sont aussi accompagnés de symptômes d’atteinte de l’état général du patient. L’altération de l’état général se manifeste par de la fatigue et accompagné de malaises, de la perte de l’appétit, et d’une faiblesse musculaire. D’autres symptômes peuvent aussi se présenter comme l’œil rosé, les douleurs musculaires, les frissons incontrôlables et les maux de tête. La situation est plus grave chez les nourrissons et les jeunes enfants, du fait de l’immaturité de leur système immunitaire et chez les personnes ayant un système immunitaire affaibli ou défaillant tels que les personnes âgées.

 

 

Les symptômes de complications de la rhinopharyngite

Une rhinopharyngite non traitée et non surveillée médicalement ou dont la prise en charge est tardive, peut présenter des symptômes de bronchite aiguë, de bronchiolite, de laryngite, de pneumonie, de sinusite, d’otite moyenne, et d’infection bactérienne de la gorge.

 

En général, les symptômes de  la rhinopharyngite classique ne subsistent habituellement qu’une semaine à 10 jours.

 

 

 

Autour du même sujet :

Rhinopharyngite

Traitement rhinopharyngite

Angine contagieuse

Toux sèche

 

 



comparateur mutuelle novia-sante
Mutuelle assurance Novia

Droits de reproduction et de diffusion réservés © novia-sante.fr

assurance mutuelle santé