Quelles sont les manifestations de la gastro-entérite ?

La gastro-entérite est une affection bénigne qui guérit spontanément et il existe des moyens médicaux ou non permettant d’atténuer les symptômes et de raccourcir la durée de la maladie. De ce fait, la personne atteinte doit savoir comment se soigner.

 

Pour être capable de soigner la gastro-entérite et d’éviter les complications, il faut savoir ces signes. Dans la plupart des cas, la maladie se manifeste par la diarrhée. Les caractéristiques peuvent varier, mais il s’agit souvent de diarrhée non grave. Elle peut être accompagnée par les nausées, les vomissements, une fièvre, mais surtout l’état général est conservé. Le risque principal, surtout chez l’enfant et le nourrisson c’est surtout la déshydratation en relation avec l’abondance et la fréquence de la diarrhée et des vomissements.

 

Les complications sont surtout représentées par l’aggravation des signes, une fièvre élevée, des signes atypiques… En présence de ces signes, des moyens plus spécifiques doivent être entrepris pour soigner la gastro-entérite.

 

 

Quelles sont les mesures à prendre en cas de gastro-entérite ?

En cas de gastro-entérite, certaines précautions sont à prendre à la fois pour se soigner et pour éviter l’aggravation de la maladie. Cela commence par l’alimentation. Il faut éviter d’augmenter la charge de travail des intestins et éviter également tout aliment susceptible d’accélérer le transit intestinal. Ainsi, les graisses, le lait, les fibres, les épices (…) sont à éviter et le riz, les bananes, les yaourts, les carottes, les pommes sont conseillées au cours des épisodes de gastro-entérite.

 

Certaines mesures comme le fait de boire de l’eau permettent d’éviter les complications, notamment la déshydratation. Boire des grandes quantités d’eau d’un seul coup ne servira à rien, ce qu’il faut faire c’est d’essayer de compenser les pertes d’eau en buvant des petites quantités d’eau de façon répétée. Ainsi, on peut utiliser des tisanes à bases de plante telle que le thé noir, ou bien des boissons comme les coca-cola. Ces moyens sont bien simples, mais peuvent être d’une grande efficacité pour soigner la gastro-entérite.

 

 

Quels sont les moyens médicamenteux permettant de lutter contre la gastro-entérite ?

Le traitement médicamenteux de la gastro-entérite est symptomatique. Donc pour soigner la maladie, la connaissance des symptômes est nécessaire.  Ainsi pour la diarrhée, on peut utiliser des ralentisseurs du transit tel que le lopéramide ou le Smecta. Ces traitements peuvent se faire seulement avec l’avis d’un spécialiste (votre pharmacien ou votre médecin). On peut utiliser aussi des antiémétiques en cas de nausée et de vomissements (par exemple le Motilium sirop). Les antipyrétiques tels que le Paracétamol peut être utilisé pour lutter contre la fièvre, mais également pour atténuer la douleur.

 

Si le paracétamol n’est pas assez efficace contre la douleur, on peut utiliser des antispasmodiques tel que le Spasfon. Le plus souvent la complication c’est surtout la déshydratation, donc quand il est question de soigner la gastro-entérite, il faut en tenir compte. Ainsi, il existe des solutions de réhydratation permettant de compenser rapidement les pertes causées par la diarrhée. Il faut faire attention chez les nourrissons, car une déshydratation même minime peut engendrer d’autres complications très graves et au moindre doute, il faut faire une consultation chez le médecin.

 

 

Quels sont les traitements préventifs de la gastro ?

Il est préférable de prévenir que de soigner. Chez l’enfant, il existe des vaccins contre les principaux germes de la gastro-entérite. Ce sont surtout les Rotarix et les Rotateq. Chez l’adulte, une bonne hygiène est nécessaire, car c’est une pathologie liée au péril fécal.

 

 

 

Autour du même sujet :

 

Epidemie gastro

Incubation gastro

 



Publié le : 22/01/2013

comparateur mutuelle novia-sante
Mutuelle assurance Novia

Droits de reproduction et de diffusion réservés © novia-sante.fr

assurance mutuelle santé