Des chercheurs britanniques dévoilent le meilleur repas

Pour l’Organisation Mondiale pour la Santé, il est important d’équilibrer l’apport énergétique pour conserver un poids normal. Il faudra également veiller à limiter l’apport énergétique provenant de la consommation de graisses (saturées et/ou gras trans) pour privilégier les graisses non saturées. Ce n’est pas tout puisqu’il faut davantage consommer des fruits et légumes ainsi que des légumineuses, céréales complètes et fruits secs. L’OMS souligne également qu’il est important de limiter la consommation de sucres libres, de sel, toutes sources confondues et de veiller à consommer du sel iodé. Ceci dit, il n’est pas facile de faire passer de telles recommandations.

 

Aussi, pour une meilleure compréhension, mais aussi pour une meilleure sensibilisation, voici pour vous « le repas le plus sain au monde ». Il a été concocté par d’éminents chercheurs Anglais de la Leatherhead Food Research en Angleterre, le résultat de plusieurs années de recherche. Il s’agit d’un repas qui contiendrait tous les éléments indispensables pour l’organisme. A l’origine, le docteur Paul Berryman, directeur de la Leatherhead Food Research, l’a imaginé pour les compagnies aériennes. Mais il a constaté que ces ingrédients et ces plats pouvaient tout aussi bien être utilisés chez soi.

 

Au menu du repas …

 

En guise d’entrée, les chercheurs proposent une terrine de saumon frais et fumé avec quelques feuilles de salade mélangées et assaisonnées à l’huile d’olive. En accompagnent, il y a un morceau de pain multi céréales. Dans ce plat, l’huile de poisson est riche en acides gras oméga 3 et en acide docosahexaenoïque, ce qui est particulièrement bon pour les artères, le cœur, mais aussi le cerveau. Quant à l’huile d’olive, elle aide à maintenir des niveaux normaux de bon cholestérol. Le pain, quant à lui, apporte des fibres et de l’acide folique pour booster le cerveau et par la même occasion favoriser le développement des fœtus.

 

Pour le plat principal, il y a un ragoût de poulet accompagné de lentilles et de légumes mélangés. Il s’agit d’un plat très complet remplissant 80 conseils santé officiels, d’après les chercheurs. Le poulet contient des protéines qui « contribuent à la croissance de la masse musculaire ». Quant aux lentilles, elles apportent de l’acide pantothénique pour réduire la fatigue et améliorer les performances mentales.

 

Et comme dessert, l’étude a abouti à un plat composé de fromage blanc assaisonné de noix et accompagné d’une sauce sans sucre au goût de caramel. Le fromage est particulièrement bon pour la digestion grâce au lactulose. Mais cela est aussi valable pour les dents et le contrôle du taux de glucose dans le sang. Quant aux noix, elles sont particulièrement reconnues pour améliorer l’élasticité des vaisseaux sanguins.

 

Pour booster les performances, les scientifiques proposent aussi une boisson contenant notamment du calcium, zinc, cuivre, fer, potassium, sélénium, magnésium et de la biotine. Cette dernière est un élément particulièrement bénéfique pour le métabolisme (système nerveux, peau, cheveux, etc.). Le chocolat chaud velouté est également recommandé, plus particulièrement pour la mélatonine. Celle-ci contribue à un endormissement plus rapide. Et pour les « flatulences excessives après manger », les chercheurs recommandent des tablettes de charbon. C’est donc pour les chercheurs… le repas le plus sain au monde

 

Les travaux menés en bref

 

Pour arriver à de tels résultats, il a fallu de nombreuses années d’étude à ces chercheurs anglais. Cela leur a notamment permis d’analyser plus de 4000 conseils santé citant des composants essentiels vantés par les industriels et les supermarchés. Cela a permis de convaincre les consommateurs d’acheter leurs produits. Mais au final, seuls 222 conseils santé avaient pour eux un réel fondement scientifique. Quoi qu’il en soit, les chercheurs ont par la suite étudié ces allégations pour retrouver les aliments qui y correspondaient, avant d’en concocter le menu le plus sain au monde.

 

Comme on peut le constater, il ne s’agit aucunement d’un menu sans goût, car les scientifiques s’y sont également penchés. Le docteur Paul Berryman précise même : « Nous avons également montré que les repas sains ne doivent pas être ennuyeux. Nous avons mené des milliers de tests de goût avec des consommateurs et une chose est claire : peu importe qu’elle soit saine, si de la nourriture n’a pas un bon goût elle ne se vendra pas ».

 

Autour du même sujet :

 

Pneumopathie

Colopathie

Osteophytose

Protrusion discale



Publié le : 22/06/2012

comparateur mutuelle novia-sante
Mutuelle assurance Novia

Droits de reproduction et de diffusion réservés © novia-sante.fr

assurance mutuelle santé