Quelles sont les raisons de protéine dans les urines ?

La présence de protéine dans les urines est due à une altération de la fonction des reins. Au niveau des reins, le glomérule assure une fonction de filtre et de tamis. Les éléments plasmatiques qui ont un poids moléculaire élevé ne doivent pas passer dans ce filtre. Les protéines plasmatiques ont un poids moléculaire élevé et ne doivent pas passer dans cette barrière. Par contre, une petite quantité des protéines plasmatiques est éliminée dans les urines par d’autres mécanismes et on ne le considère pas comme pathologique. La présence en quantité élevée des protéines dans les urines signifie donc une altération du glomérule. La maladie du glomérule appelé glomérulonéphrite qui est la seule cause de la présence des protéines dans les urines.

 

 

Quelles sont les circonstances cliniques qui permettent de doser les protéines dans les urines ?

La découverte de la présence des protéines dans les urines est souvent fortuite. C’est par un examen biologique pour un autre motif de consultation qu’on apprécie la présence des protéines dans les urines. Quelques fois, la présence des œdèmes au niveau de membre inférieur permet au médecin d’effectuer un examen biologique des urines. L’examen des urines à la bandelette permet de trouver l’existence ou non des protéines dans les urines sans connaitre sa quantité. Cet examen a donc un intérêt qualitatif que quantitatif. L’examen cytobactériologique des urines est l’examen clé de la présence des protéines dans les urines. Il apprécie le taux des protéines et les autres molécules qui ne doivent pas être dans les urines. L’amaigrissement est aussi un état qui pousse les médecins à doser les protéines dans les urines pour détecter la présence de la malnutrition ou de la sous-alimentation.

 

Quelles sont les précautions à prendre avant le dosage des protéines dans le sang ?

Pour éviter la fausse interprétation du résultat de l’examen biologique des urines, des précautions sont à respecter. Il faut arrêter tout médicament qui risque de fausser les résultats comme les antibiotiques ou d’autres molécules. L’examen physique intense est à proscrire parce que les mouvements intenses des muscles provoquent la libération des protéines musculaires dans le sang. Cette augmentation provoque ainsi une fuite et est responsable de la présence des protéines dans les urines. La position debout prolongée est aussi à éviter avant l’analyse biologique pour éviter la protéinurie orthostatique. Toutes ses précautions sont nécessaires afin d’éviter la fausse conduite à tenir de votre médecin.

 

 

 

 

 

Autour du même sujet :

Glycosurie

Analyse d urine

Globules blancs dans les urines

Infection urinaire



comparateur mutuelle novia-sante
Mutuelle assurance Novia

Droits de reproduction et de diffusion réservés © novia-sante.fr

assurance mutuelle santé