La pneumonie est une infection respiratoire aiguë

La pneumonie est l’affection la plus meurtrière chez l’enfant. En effet, la mortalité des enfants de moins de 5 ans causée par cette maladie est estimée à plus de 1,2 million par an. Dans certaines régions du monde, la mortalité liée à la pneumonie avoisine les 30 % de la population.

 

 

Quelles sont les origines de la pneumonie ? 

Les bactéries, les virus et les champignons représentent les germes en cause dans la pneumonie. Les agents bactériens les plus fréquemment rencontrés sont : le Streptococcus pneumoniae et les Haemophilus influenzae type b. Ils sont responsables des manifestations typiques de la pneumonie. Pour les virus, les agents responsables sont surtout le virus respiratoire syncytial, le virus de la grippe. D’autres agents aussi peuvent être rencontrés, par exemple les Mycoplasma pneumoniae, le Pneumocystis jirovec... Ces germes peuvent se transmettre par voie aérienne , par inhalation des germes déjà existante ou par voie sanguine.

 

 

Quel est le diagnostic d’une pneumonie ? 

La pneumonie peut être communautaire (c´est-à-dire être contractée au sein de la communauté) ou nosocomiale (qui se contracte en milieu hospitalier) avec une évolution plus grave. Le diagnostic d’une pneumonie repose sur un faisceau d’arguments cliniques et paracliniques.

 

Les manifestations cliniques de la pneumonie :

 

La symptomatologie de la pneumonie varie en fonction du terrain (l’âge, les facteurs de risques...) et  du germe en cause, mais il peut y avoir : une fièvre avec des frissons, des toux, des difficultés respiratoires avec des sifflements, des douleurs thoraciques...

 

Les examens complémentaires :

 

 

Ils sont essentiels à la fois pour poser le diagnostic de la pneumonie, mais aussi pour l’attitude thérapeutique. Ils sont représentés par des examens biologiques, radiologiques ainsi que d’autres moyens variés pouvant être invasifs ou non.

 

Les complications de la pneumonie sont surtout : un épanchement pleural, un choc septique, un abcès du poumon et une détresse respiratoire.

 

 

Quel sont les facteurs de risques de la pneumonie ?

Ces facteurs de risque de la pneumonie sont surtout représentés par : le tabagisme et l’exposition à la fumée, l’âge, les immunodépressions, l’existence d’une maladie préexistante, les troubles de la conscience.

 

 

Quels sont les principes du traitement de la pneumonie ? 

Le traitement de la pneumonie se base essentiellement sur l’antibiothérapie pour la pneumonie bactérienne. Pour la pneumonie virale, l’évolution est souvent favorable et nécessite surtout des préventions d’éventuelle surinfection.

Pour éviter les complications, un traitement spécifique tel que l’antibiothérapie peut être entrepris, mais c’est surtout la prévention qui est primordiale pour éviter la maladie.

 

 

Autour du même sujet :

Pneumopathie

Rhinopharyngite

Bronchite

Trachéite



comparateur mutuelle novia-sante
Mutuelle assurance Novia

Droits de reproduction et de diffusion réservés © novia-sante.fr

assurance mutuelle santé