Quels sont les virus les plus fréquents rencontrés au cours d’une pharyngite virale ?

La pharyngite est secondaire dans la plupart des cas à une infection virale. Les virus les plus incriminés sont les adénovirus, le rhinovirus, le virus syncytial respiratoire. D’autre part les virus de la grippe comme le virus Influenza ou encore le virus parainfluenza peuvent être également impliqués dans la pharyngite virale. Par ailleurs, l’Epstein Barr virus responsable de la mononucléose infectieuse peut causer aussi une pharyngite.

 

Le virus de l’herpès dans de plus rares cas est identifié comme étant une cause de pharyngite virale. Il est responsable d’une apparition de vésicules au niveau du pharynx, on parle de pharyngite vésiculeuse. Enfin, plus fréquent chez les enfants de bas âge, le coxsackie virus entraine une angine, dont les symptômes sont comparables à celle de l’angine herpétique, on parle de « herpangine ».

 

 

Quels sont les différents symptômes rencontrés au cours d’une pharyngite virale ?

Le maitre symptôme au cours d’une pharyngite virale est caractérisé par une douleur au niveau de la gorge lors de la déglutition. Il peut exister d’autres symptômes comme une fièvre, un écoulement nasal, des frissons, et de la toux. Des douleurs articulaires ou musculaires peuvent également compléter ce tableau. De gros ganglions peuvent être palpables au niveau du cou.

 

 

Quels sont les traitements d’une pharyngite virale ?

La prise en charge d’une pharyngite virale est exclusivement symptomatique. Ainsi, le traitement se base sur la suppression des douleurs, des gênes et des autres symptômes engendrés par la maladie. Des gargarismes à l’eau salée tiède sont donc indiqués, à répéter plusieurs fois dans la journée. D’autre part, il est conseillé de boire beaucoup d’eau. Des médicaments comme les anti-inflammatoires sont prescrits pour faire chuter la température. Par contre il est formellement contre indiqué d’utiliser des anti-inflammatoires non stéroïdiens ou encore de l’aspirine chez les enfants en cas de pharyngite.

 

Des anti-inflammatoires stéroïdiens comme la prednisone peuvent être utilisés pour faire diminuer les gros ganglions au cours d’une mononucléose infectieuse. Par ailleurs, l’utilisation des antibiotiques est également déconseillée au cours des pharyngites d’origine virale. Pour les pharyngites d’origine herpétique, l’utilisation d’antiviral comme l’acyclovir est indiquée.

 

 

Quels sont les moyens pour prévenir une pharyngite virale ?

En fait la prévention d’une pharyngite virale repose sur de simples règles d’hygiène. Comme le lavage de mains après avoir serré la main d’une personne qui a une pharyngite. Ne pas embrasser ou encore partager les mêmes ustensiles, que les personnes ayant un mal de gorge, pour manger.

 

Autour du même sujet :

Pharyngite chronique

Angine herpetique

Rhume

Traitement angine



comparateur mutuelle novia-sante
Mutuelle assurance Novia

Droits de reproduction et de diffusion réservés © novia-sante.fr

assurance mutuelle santé