La pharyngite est une réaction du pharynx qui se caractérise par une rougeur, une douleur et une tuméfaction.

Les causes et les facteurs favorisant la pharyngite chronique

Le premier facteur favorisant la pharyngite chronique est la faiblesse constitutionnelle de la muqueuse du pharynx. Un pharynx fragile réagit facilement à toute agression comme l’abus de tabac et d’alcool. Une inflammation des zones périphériques comme une rhinite ou une sinusite peut se propager sur le pharynx, qui va aussi s’enflammer progressivement et en permanence. Le contact répété et prolongé des polluants atmosphériques peut agresser le pharynx qui, à la longue, va réagir lentement et présenter des signes inflammatoires chroniques.

 

 

Quelles sont les personnes à risque de pharyngite chronique ?

Les travailleurs exposés en permanence à des courants d’air risquent de présenter une pharyngite chronique. Il en est de même des personnes qui ont des régurgitations répétées de liquide gastrique et œsophagien qui irrite la muqueuse du pharynx. Les personnes dont le métier consiste à utiliser leur voix en permanence comme les chanteurs et les instituteurs sont aussi à risque. Enfin, les personnes se trouvant dans certaines situations physiologiques ou pathologiques dont la ménopause, le diabète et l’hypothyroïdie, ont souvent une pharyngite chronique qui accompagne les symptômes liés à leur situation.

 

 

Quels sont les symptômes qui caractérisent une pharyngite chronique ?

La douleur se situant au niveau de la gorge, est maître symptôme de la pharyngite chronique. Cette douleur se caractérise par son apparition d’une façon intermittente. La douleur reste localisée au niveau du pharynx pendant son évolution. Elle est surtout ressentie au cours de la déglutition. Des fois, le fait de d’avaler augmente l’intensité de la douleur. La personne touchée est obligée de se racler régulièrement la gorge à cause de la sécheresse du pharynx qui accompagne la douleur. L’examen de la gorge par une lampe et un abaisse-langue montre un pharynx rouge.

 

 

La prise en charge de la pharyngite chronique doit-elle être médicale ?

Le principe du traitement de la pharyngite chronique repose sur la lutte contre les symptômes et la lutte contre la cause proprement dite. Il s’agit alors en premier lieu de soigner la douleur et la sècheresse de la gorge par des inhalations, des gargarismes et des bains de bouche. En second lieu vient le traitement de la cause présumée et les facteurs favorisants. Ainsi le médecin peut être amené à améliorer la défense immunitaire, à traiter une éventuelle infection récidivante ou un reflux gastro-œsophagien, ou à éliminer les causes irritatives comme le tabac, l’alcool et les polluants, selon la cause présumée et détectée.

 

La pharyngite chronique n’est pas une affection grave, mais elle doit être surveillée médicalement pour éviter toute évolution qui risque de modifier le pronostic.

 

 

 

 

Autour du même sujet :

 

Traitement laryngite

 

Sinusite frontale

 

Soigner une angine

 

Embolie pulmonaire

 

 

 

 



comparateur mutuelle novia-sante
Mutuelle assurance Novia

Droits de reproduction et de diffusion réservés © novia-sante.fr

assurance mutuelle santé