Qu’est-ce que la paresthésie ?

La paresthésie est un trouble de la sensibilité tactile ou de la motricité. Elle se manifeste par un fourmillement ou par un engourdissement d’apparition spontanée ou secondaire, qui est anormale au niveau de la peau. Une paresthésie donne une sensation désagréable non douloureuse au niveau d’un membre, accompagnée d’une disparition plus ou moins importante de la réaction à une excitation externe. Elle peut être spontanée ou chronique.

 

Quelles sont les causes et facteurs favorisants la paresthésie ?

Les causes de la paresthésie peuvent être plus ou moins graves et plus ou moins durables. Leur apparition est spontanée ou secondaire à une atteinte du nerf ou d’un vaisseau sanguin.

L’athérosclérose et la formation de caillots internes entrainent une mauvaise circulation dans les membres et provoquent l’apparition de paresthésie. Une compression même transitoire altère la circulation sanguine et sera suivie d’une paresthésie

Un agent chimique, une maladie auto-immune et une carence alimentaire sont aussi à l’origine de la paresthésie.

Une pathologie grave comme le diabète, une maladie entrainant une disparition de la myéline des fibres nerveuses du cerveau et de la moelle épinière et la polynévrite, peut se présenter avec une paresthésie.

La paresthésie est dite ponctuelle quand elle est liée à une hyperventilation, une exposition à un froid intense ou un état de panique. Une pression continue d’un nerf comme lors d’un sommeil est aussi à l’origine de paresthésie bénigne qui disparait dès que la pression n’a plus lieu.

La paresthésie est chronique quand elle accompagne une maladie affectant le système nerveux, une maladie auto-immune ou une maladie virale.

La drogue, la carence en vitamine B5 et B12 et une intoxication aux pesticides peuvent aussi causer une paresthésie. La chirurgie est souvent incriminée quand elle a un impact sur les nerfs.

 

Quels sont les symptômes de la paresthésie ?

Les manifestations les plus fréquentes de la paresthésie sont des fourmillements et des engourdissements

Le patient ressent une gêne au niveau du membre touché. Il s’agit en fait d’un trouble non douloureux, désagréable et déstabilisant. La sensibilité peut même disparaitre partiellement. Il arrive que le patient ressente le chaud ou le froid sans qu’aucune cause apparente ne soit présente

Les sensations tactiles, vibratoires, thermiques et même douloureuses sont perçues avec un certain retard. Il arrive même que la localisation de l’excitation ne soit pas exacte.

 

Quel est le diagnostic de la paresthésie ?

Devant un engourdissement des doigts survenant la nuit ou au réveil, seul le médecin peut donner la cause exacte de la paresthésie et le traitement adéquat.

 

Quel est le traitement de la paresthésie ?

L’homéopathie est indiquée pour atténuer et faire disparaitre les douleurs. En effet elle dispose de remèdes adéquats.

La paresthésie peut être une affection bénigne et temporaire quand elle n’est pas secondaire à une cause grave et durable.

 

 

Autour du même sujet :

 

épicondylite

 

Tsh

 

épidemie gastro

 

Canal lombaire étroit

 



comparateur mutuelle novia-sante
Mutuelle assurance Novia

Droits de reproduction et de diffusion réservés © novia-sante.fr

assurance mutuelle santé