Qu´est ce que la parathormone et les parathyroïdes ?

La parathormone est une hormone sécrétée par les parathyroïdes, des glandes situées à la face postérieure du lobe latéral de la thyroïde. Une diminution ou élévation de la production de la parathormone par les parathyroïdes a des conséquences néfastes sur le métabolisme du calcium et du phosphore dans l‘organisme. La parathormone a comme fonction essentielle de maintenir stable, les taux sanguins du calcium et du phosphore.

 

 

Quel est le dosage de la parathormone ?
Le dosage radio-immunologique de la parathormone couplé au dosage de la calcémie permet le diagnostic suivant : Le dosage de la parathormone associé avec celui du calcium est indispensable pour connaitre la capacité fonctionnelle des parathyroïdes. Le dosage de la parathormone est obtenu grâce à une technique spéciale appelée radio-immunologie. Le taux de la parathormone dite intacte varie entre 10 — 65 ng/l. 

 

 

Quelles sont les variations pathaloliques du taux du parathormone ?

Il existe deux variétés anormales du taux de la parathormone. Ce sont la diminution et l’élévation.

 

La diminution du taux de la parathormone est l’hypoparathyroïdie

Les causes de l’hypoparathyroïdie sont multiples. La forme sans cause apparente existe, mais rare. Elle est due à une cause chirurgicale lors de l’ablation large de la glande thyroïde ou à des lésions vasculaires toujours au cours d’une intervention chirurgicale sur la thyroïde. L’hypothyroïdie, la diminution de la fonction des glandes sexuelles, un diabète insulinodépendant ou une anémie appelée anémie de Biermer peuvent accompagner l’hypoparathyroidie. Les symptômes de cette diminution du taux de la parathormone sont ceux de l’hypocalcémie caractérisée par des crises de tétanie, des paresthésies, des palpitations, de la sécheresse de la peau, des ongles cassants et striés, des anomalies dentaires, un retard staturo-pondéral chez l’enfant et des troubles psychiatriques

 

 

L’élévation du taux de parathormone est l’hyperparathyroïdie

Cette élévation du taux de la parathormone peut être primaire ou secondaire. Elle est primaire quand la cause est dans la glande parathyroïde elle-même et secondaire quand elle fait suite à une insuffisance rénale, à états carentiels comme la malabsorption intestinale et les diarrhées ou la carence en vitamine D retrouvée dans le rachitisme et l’ostéomalacie. Les symptômes de cette élévation du taux de la parathormone sont ceux de l’hypercalcémie. Ils sont caractérisés par des douleurs osseuses, des fractures spontanées, de la soif, de la polyurie, de l’amaigrissement, d’une grande fatigue physique et psychique, de la dépression, des nausées, des vomissements, des douleurs gastroduodénales, et d’une hypertension artérielle. Des coliques néphrétiques apparaissent souvent quand la complication rénale s’installe.

Le traitement des variations anormales du taux de la parathormone est fonction de la cause détectée. Dans le cas d’une élévation du taux de parathormone, la chirurgie est de prévisible. Elle consiste à enlever le tissu anormal. Le traitement de la diminution du taux de parathormone repose sur les dérivés de la vitamine D et des sels de calcium, par voie orale. Le traitement de la crise de tétanie consiste en une injection intraveineuse de calcium.

 

 

Autour du même sujet :

Hyperparathyroidie

Hypothyroidie

Thyroide

Anémie



comparateur mutuelle novia-sante
Mutuelle assurance Novia

Droits de reproduction et de diffusion réservés © novia-sante.fr

assurance mutuelle santé