Les traitements de la migraine ophtalmique - Comment traiter ce mal de tête ?

Comment traiter la migraine ophtalmique ?

La migraine qualifie le mal de tête dont souffre la plupart des personnes. La migraine ophtalmique est la forme la plus répandue de la migraine Afin de traiter efficacement la migraine, une consultation médicale est nécessaire pour déceler la cause de la migraine ophtalmique.

 

 

Quels sont les traitements de la migraine ophtalmique ?

 

1 - Traitement des migraines ophtalmiques par les médicaments

                 

ü  Les médicaments adoucissant comme l’aspirine ou le paracétamol,  peuvent effacer les douleurs, mais sont limités dans le temps et peu efficaces contre des migraines plus dures. Ces médicaments peuvent être accompagnés de métoclopramide ou de dompéridome, au cas où les migraines sont accompagnées de troubles digestifs. Parmi ces médicaments, on trouve aussi l’ibuprofène, le diclofénac ou le naproxène.

ü  Les médicaments dérivés d’ergot de seigle, de DHE ou de dihydroerotamine prise par voie orale ou par voie sinusale, ou la tartrate d’ergotamine utilisée sous forme de comprimé ou en suppositoire, peuvent alléger les crises de migraine ophtalmique.               

 

2  - Traitement des migraines ophtalmiques par les triptans

 

Les triptans sont une nouvelle catégorie de médicaments apparue dans les années 90. Ils sont assez efficaces, car ils contiennent des molécules appelées agonistes de la sérotonine. Ils agissent en resserrant les vaisseaux sanguins des méninges et préviennent ainsi l’émission de substances allogènes qui engendrent la douleur.

 

Les triptans adoucissent 60 à 70% des cas de migraine en une durée de deux heures. Ils agissent également sur les nausées ou la photophobie, qui accompagne souvent les migraines. Ils  n’agissent que quand la douleur est actuelle, et peuvent être pris par voie nasale ou intraveineuse. Le médecin les prescrits lorsque les traitements par antalgiques ont été inefficaces ou en cas d’accès de crise sévères de migraines. Toutefois, ils ne sont pas prescrits pour les personnes de moins de 18 ans et plus de 65 ans, souffrant de problèmes de cœur, d’hypertension ou d’allergies aux composants. Ils sont interdits en cas de migraines basilaires et de migraines à aura persistantes.

 

 

L’automédication pour traiter les migraines ophtalmiques ?

Les prises de médicaments à mauvais escient risquent de transformer des migraines ophtalmiques irrégulières en migraines chroniques. Les risques sont nombreux :

 

ü  l’excès d’aspirine ou d’anti-inflammatoire non stéroïdien peut provoquer d’importants troubles digestifs,

ü  une trop grande dose de paracétamol peut provoquer des crises de foie,

ü  un abus de tartrate d’ergotamine peut provoquer une addiction.

 

L’automédication risque également de différer le diagnostic d’une autre pathologie en couvrant le symptôme, comme des troubles de la vue ou une myopie, ou encore plus sérieux comme des accidents ischémiques transitoires, une maladie de Horton ou un cancer du cerveau.

Toute migraine est particulière, et nécessite un traitement particulier. Il est donc indispensable de consulter son médecin pour se faire prescrire le médicament adéquat. En cas d’incertitude, le médecin cherchera l’appui d’un neurologue ou d’un spécialiste de la migraine ophtalmique.

 

Autour du même sujet

Migraine

Grippe intestinale  

Traitement laryngite

Traitement pharyngite

Paradontite



comparateur mutuelle novia-sante
Mutuelle assurance Novia

Droits de reproduction et de diffusion réservés © novia-sante.fr

assurance mutuelle santé