Comment se manifeste une infection de la gencive ?

La gencive fait partie des tissus de soutien de la dent. Elle constitue le parodonte. Les facteurs favorisant de l’infection de la gencive sont les facteurs héréditaires, le diabète, les anomalies de la disposition dentaire et la mauvaise hygiène bucco-dentaire. Les traumatismes occlusaux et prothétiques peuvent également favoriser l’infection. Plusieurs germes sont responsables de la gingivite.

 

Du point de vue clinique, l’infection de la gencive se manifeste par une douleur d’intensité variable. C’est le signe d’appel le plus fréquent. A l’examen, on note une inflammation de la gencive avec une rougeur. Le signe spécifique étant la présence de poches parodontales. La dent sous-jacente devient mobile. Une radiographie est nécessaire pour évaluer l’étendue de l’infection.

 

 

Quelles sont les complications d’une infection de la gencive ?

En absence de traitement, l’infection de la gencive continue à évoluer. Elle est responsable de nombreuses complications locorégionales et générales. Localement, des pertes dentaires importantes peuvent survenir et même une  édentation. L’infection peut se disséminer aux tissus cellulaires de la face à l’origine d’une cellulite. La mobilité de la dent favorise l’essaimage des germes dans la circulation sanguine. Cette dissémination bactérienne ou bactériémie entraine l’atteinte des autres organes, notamment le cœur, les reins et les articulations. Ces dernières complications sont très graves.

 

 

Comment traiter une infection de la gencive ?

Les buts du traitement d‘une infection de la gencive sont de stopper son évolution, de réduire les mobilités dentaires, et de stériliser le foyer infectieux. On utilise les antibiotiques pouvant agir sur les germes de la flore buccale. Une association de type spiramycine – métronidazole est très efficace. Les poches sont irriguées avec de la chlorexidine. Des mesures d’hygiènes bucco-dentaires doivent être suivies. Les antalgiques sont prescrits pour lutter contre les douleurs. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens sont à proscrire. Après ce traitement, une consultation deux fois par an chez un dentiste est indispensable pour éviter les récidives. Des soins gingivaux sont sollicités pendant ces consultations.

 

 

Comment prévenir une infection de la gencive ?

La prévention de l’infection de la gencive se base sur des mesures d’hygiène bucco-dentaire simples et faciles. Il faut brosser les dents après chaque repas pour éviter de laisser des débris alimentaires entre les dents. Les dentifrices recommandés sont ceux qui contiennent du fluor. Le fluor renforce la dent et les tissus de soutien. Il faut aussi bien choisir sa brosse à dents. Il faut éviter de grignoter tout le temps pendant la journée. Les aliments non hygiéniques pour les dents sont à réduire ou même éviter dans la mesure du possible. Ce sont les aliments sucrés et/ou acides. Les boissons gazeuses en font également partie. Une consultation chez un dentiste s’impose au moins une fois par an. Un détartrage est pratiqué si nécessaire pour enlever les tartres.

 

Ces tartres favorisent la multiplication des bactéries au niveau de la dent et dans la cavité buccale. En cas de mauvaise disposition des dents, il est recommandé de les corriger. La position des dents peut se retentir sur le nettoyage des dents. Les dents mal disposées rendent le brossage difficile, car il y a des zones qui seront négligées et seront des foyers de multiplication des germes. La mise en place d’appareil dentaire est dans ce cas utile pour les corriger.

 

 

 

Autour du même sujet :

Abcès dentaire

Cellulite dentaire

Infection gencive

Mutuelle dentaire



comparateur mutuelle novia-sante
Mutuelle assurance Novia

Droits de reproduction et de diffusion réservés © novia-sante.fr

assurance mutuelle santé