L’hypothyroïdie est un défaut de sécrétion d’hormone thyroïdienne par la glande thyroïde dans le sang.

Qu´est ce que L’hypothyroïdie ?

L’hypothyroidie, appelée hypofonctionnement de la glande thyroide est un défaut de sécrétion d´hormone thyroïdienne dans le sang.

Ainsi la faible quantité d’hormone thyroidienne présente dans le sang n’arrive plus réguler les réactions de synthèse et de dégradation au niveau des cellules. La maturation et l’ossification des cartilages de conjugaison ne se font plus dans les normes si une hypothyroïdie se présente. Le développement de l’appareil génital se trouve ralenti, voire même arrêté. Les cellules du système nerveux ne sont plus sollicitées et par conséquent le développement intellectuel et psychique de l’homme se ralentit ou s’arrête. Il en est de même du développement de la croissance des poils, des ongles et des dents.

 

Les actions de l’hypothyroidie sur le métabolisme général

Les réactions de dégradation responsables de la production d’énergie nécessaire à l’organisme sont perturbées lorsque l’hypothyroidie apparaît. L’énergie musculaire, l’humeur, la température du corps et le rythme cardiaque ne sont plus contrôlés. La transformation des sucres, des graisses et des protéines n’est plus assurée d’où une mauvaise utilisation de ces substances par les cellules.

Les taux de calcium et de phosphore subissent aussi des troubles lors de l’hypofonctionnement de la glande thyroïde. L’abaissement du niveau de métabolisme général a des conséquences néfastes sur les échanges respiratoires, sur le volume du sang circulant et sur le débit cardiaque.

 

Les signes cliniques de l’hypothyroidie

Les signes cliniques de l’hypothyroidie découlent des résultats du dysfonctionnement de la glande thyroïde. Les principaux signes sont le ralentissement du rythme cardiaque ou bradycardie, l’épaississement de la peau du visage et du cou, le ralentissement psychique. Le teint du malade est cireux. D’autres signes peuvent être évoqués selon la cause de l’hypothyroïdie.

 

L’hypothyroidie chez les nouveaux nés

L’hypothyroidie congénitale ou néonatale provoque l’arrêt du développement du corps et conduit à l’apparition du nanisme congénital ou néonatal. L’arrêt du développement de l’intelligence provoque le crétinisme. L’autre principale cause de l’hypothyroïdie est le myxœdème. Le myxœdème se présente sous trois formes. Le myxœdème spontané des adultes appelé également cachexie pachydermique de Charcot est le premier. Le second est le myxœdème congénital ou idiotie myxœdémateuse de Bourneville et la troisième est l’absence congénitale ou opératoire de la glande thyroïde.

Le diagnostic positif de l’hypothyroidie est obtenu par le dosage de la TSH dans le sang, une hormone qui agit sur la thyroïde. Ici la TSH est anormalement élevée. L’échographie et la scintigraphie de la glande thyroïdienne sont utiles. Le traitement de l’hypothyroïdie est surtout médical et consiste à substituer les hormones manquantes par des hormones encore appeler hormonothérapie de remplacement.

L’hypothyroïdie a presque disparu dans les pays où l’utilisation de sel iodé est obligatoire et où le dépistage avant la naissance est indiqué.

La consultation d’un médecin généraliste ou d’un spécialiste est indiquée devant une hypothyroïdie.

 

 

Autour du même sujet :

Glande thyroide

Hypothyroidie symptomes

Tsh

Algodystrophie



comparateur mutuelle novia-sante
Mutuelle assurance Novia

Droits de reproduction et de diffusion réservés © novia-sante.fr

assurance mutuelle santé