Les virus responsables de la grippe intestinale ne sont pas les mêmes que ceux de la « grippe »

La grippe intestinale

La grippe intestinale est un syndrome de gastro-entérite. Maladie infectieuse particulièrement contagieuse, elle se caractérise par une inflammation de l’intestin grêle et de l’estomac. La grippe intestinale, d´origine virale ou bactérienne, survient le plus souvent en période hivernale et sa période d´incubation est estimée à deux jours.

 

Quelles sont les causes de la grippe intestinale ?

Virus, bactéries ou parasites intestinaux sont des agents responsables de la grippe intestinale. Ils se propagent par les mains, les aliments contaminés ou par certaines surfaces tels que les toilettes ou les poignées de porte. L’infection par des bactéries comme l’E.coli ou la salmonelle est rencontrée fréquemment dans les pays sous-développés et dans les pays tempérés. La grippe intestinale engendrée par des virus tels que le Norovirus, le rotavirus, l’astrovirus ou l’adénovirus, est quant à elle, responsable de la gastro-entérite chez les nourrissons et les jeunes enfants.

 

Quel sont les Symptômes et le mode de transmission de la grippe intestinale ?

La grippe intestinale se transmet le plus souvent par contact avec une personne malade et un environnement contaminé. Elle peut également se propager à partir de fines gouttelettes expulsées, lorsqu’une personne malade déclanche des vomissements.

La grippe intestinale se manifeste par des nausées,  vomissements, spasmes et crampes au niveau de l’estomac, une diarrhée aiguë conduisant à la déshydratation, de la fièvre et une perte d’appétit. Si le malade est très faible et fatigué, il serait nécessaire de consulter un médecin.

 

Quelle prévention et traitement contre la Grippe intestinale ?

La grippe intestinale ne présente pas de gravité apparente si la prise en charge médicale est rapide. Des anti-vomissements, anti-diarrhéiques… peuvent être administré en vu de traiter les symptômes, mais ils ne sont pas toujours efficaces.

Une déshydratation, nécessitant parfois une hospitalisation, est la complication la plus fréquemment observée. En effet,  il est conseillé de boire beaucoup et régulièrement en cas de gastro-entérite et compenser les sels minéraux nécessaires en buvant une solution de réhydratation orale (SRO). A titre préventif, deux vaccins peuvent être donnés par voie orale aux nourrissons (à partir de 6 semaines) tandis qu’une bonne hygiène de vie suffit pour les adultes : se laver les mains régulièrement avec de l’eau et du savon.

 

 

Autour du même sujet :

Gastro entérite

Epidemie gastro

Traitement de la grippe

Soigner une angine

Comparateur mutuelle : réalisez 35 % d´économies sur votre mutuelle avec 850 garanties comparées.



Publié le : 12/11/2012

comparateur mutuelle novia-sante
Mutuelle assurance Novia

Droits de reproduction et de diffusion réservés © novia-sante.fr

assurance mutuelle santé