Qu´est-ce que la glycosurie ?

La glycosurie est le taux de glucose ou de sucre présent dans les urines. Normalement, le glucose n’est pas présent dans les urines, car il est filtré par le rein. La glycosurie révèle une augmentation du taux de glucose dans le sang appelée hyperglycémie. En effet, quand l’hyperglycémie est trop élevée, le rein ne fonctionne plus normalement. Il n’arrive plus à filtrer le glucose et le laisse passer dans les urines d’où l’apparition de la glycosurie.

 

 

Comment rechercher une glycosurie ?

La bandelette réactive est la technique la plus courante pour mesurer la glycosurie. Elle donne une idée relative de la quantité de sucre dans les urines. L’autre technique est le glucomètre à lecture digitale. Elle est plus précise que la bandelette. Cette technique est surtout utilisée au cours du traitement du diabète nécessitant un traitement par insuline. Ces méthodes permettent aussi d’éviter les accidents de chute du taux de glucose dans le sang ou hypoglycémie en dessous de 0,7 g par litre. Ces méthodes sont rapides, mais ne remplacent pas le dosage précis de la glycémie en laboratoire. Ce dernier est à effectuer régulièrement.

 

 

La recherche de la glycosurie est-elle systématique au cours de la grossesse ?

La recherche de la glycosurie est systématique lors de la grossesse. Elle doit est être faite régulièrement pour dépister une maladie due à un excès de sucre dans le sang appelé diabète gestationnel. La recherche est faite sur les urines du matin en même temps que la protéinurie. La précaution consiste à la faire le matin à jeun. On évite ainsi l’altération des résultats par certains médicaments comme la vitamine C et ceux qui servent aux traitements de la maladie de Parkinson et la tuberculose. En cas de positivité, le médecin confirme le diabète gestationnel par une prise de sang ou une épreuve d’hyperglycémie provoquée. Cette épreuve consiste à mesurer le taux de glucose dans le sang 2 h après l’ingestion de 50 grammes de glucose.

 

 

La recherche de la glycosurie est-elle systématique lors du diabète ?

Au cours du diabète, la recherche de la glycosurie est systématique tous les mois. La glycosurie est très caractéristique, mais n’est pas spécifique du diabète. Si le rein fonctionne normalement, la glycosurie permet de signaler une quantité importante de sucre dans le sang. Cette hyperglycémie traduit la présence d’un diabète sucré ou d’un mauvais traitement ou d’un traitement peu efficace. La surveillance du diabète se fait par la mesure de la glycosurie contenue dans les urines recueillies pendant 24 h. Elle est négative quand le diabète est bien équilibré.

 

 

Quelles sont les autres causes de glycosurie ?

La prise de médicaments comme les dérivés de l’acide salicylique entraine de la glycosurie. Certains médicaments utilisés contre l’hypertension artérielle comme le méthyldopa donne aussi une glycosurie. Il en est de même du lévodopa utilisé pour traiter la maladie de Parkinson. Certaines pathologies comme l’infarctus du myocarde ou une infection microbienne peuvent montrer provisoirement une glycosurie. Une intervention chirurgicale peut aussi faire apparaitre une glycosurie.

 

 

Autour du même sujet :

Lithiase

Infection urinaire

Hematies dans les urines

Cytologie urinaire

 

 

 

 



comparateur mutuelle novia-sante
Mutuelle assurance Novia

Droits de reproduction et de diffusion réservés © novia-sante.fr

assurance mutuelle santé