L’emphysème est une maladie qui entre dans le groupe des BPCO : broncho-pneumopathies chroniques obstructives.

L’emphysème pulmonaire maladie respiratoire chronique

L’emphysème pulmonaire est une pathologie évolutive détruisant petit à petit les alvéoles pulmonaires. Elle est responsable de morbi-mortalité chez les personnes tant en milieu urbain qu’en milieu rural. Il existe 4 types d’emphysème :

 

l’emphysème centrolobulaire touchant seulement les alvéoles, l’emphysème panlobulaire touchant à la fois les vaisseaux et les alvéoles, l’emphysème paracicatricielle se développant à partir des lésions occasionnées par une autre pathologie.et l’emphysème paraseptale se développant le long de la plèvre viscérale.

 

Au cours de l’emphysème, les substances nocives inhalées et les produits issus des processus inflammatoires vont être à l’origine de la rupture des septa alvéolaires. Cette rupture septale va aboutir à la formation de zones pulmonaire où la perfusion et la ventilation seront diminuées. Cela sera responsable de la distension pulmonaire, de la diminution de l’élasticité du poumon ainsi que les troubles ventilatoires obstructifs avec diminution du taux d’oxygène dans le sang et tardivement l’augmentation du taux de gaz carboniques dans le sang et une hypertension artérielle pulmonaire.

 

 

Quelles sont les étiologies de l’emphysème pulmonaire  ?

Les causes de l’emphysème sont surtout représentées par des facteurs de risques exogènes et un déficit en alpha-1-antitrypsine.

 

Le tabagisme constitue le facteur de risque principal et se retrouve dans plus de 85 % des cas d’emphysème pulmonaire. Il existe également d’autres facteurs tels que l’utilisation de combustible en bois à l’intérieur des habitations, les expositions à des aérocontaminants ou certaines particules polluant l’atmosphère.

 

Le déficit en alpha-1-antitrypsine est une anomalie génétique pouvant être à l’origine d’un emphysème panlobulaire et quelquefois, des formes familiales peuvent même se voir.

 

 

Quel est le diagnostic de l’emphysème ?

1 - Le diagnostic clinique :

 

Les manifestations cliniques de l’emphysème varient en fonction de l’évolution. En effet, dans les formes débutantes on peut seulement avoir une légère gêne respiratoire. Dans les formes intermédiaires, l’essoufflement à l’effort devient plus marqué et dans les formes sévères, la dyspnée devient invalidante avec apparition des déformations thoraciques (thorax en tonneau), des cyanoses, des fatigues, d’un amaigrissement... L’auscultation par le médecin peut révéler des râles bronchiques avec une diminution des murmures vésiculaires.

 

2 - Les investigations paracliniques nécessaires pour confirmer le diagnostic :

 

Certains examens complémentaires s’imposent dans le bilan de l’emphysème. Ce sont principalement l’exploration fonctionnelle respiratoire, la mesure des gaz du sang, les imageries comme la radiographie thoracique ou la tomodensitométrie.

 

 

Quelles sont les complications de l’emphysème ?

Ces complications de l’emphysème pulmonaire sont représentées par : l’insuffisance respiratoire chronique, l’hypertension artérielle pulmonaire, les infections respiratoires et les polyglobulies.

 

 

Quel est le traitement de l’emphysème ?

L’emphysème est une maladie n’ayant pas de traitement curatif. Son traitement est symptomatique avec l’arrêt du tabagisme au premier rang. Une amélioration de la qualité de vie est obtenue par l’utilisation des bronchodilatateurs, l’oxygénothérapie, l’antibiothérapie, la kinésithérapie respiratoire, les saignées, la rééducation à l’effort et enfin la transplantation pulmonaire.

 

 

 

 

Autour du même sujet :

Embolie pulmonaire

Tsh

Traitement asthme

Douleur lombaire



comparateur mutuelle novia-sante
Mutuelle assurance Novia

Droits de reproduction et de diffusion réservés © novia-sante.fr

assurance mutuelle santé