Quand l’ECBU doit-il être demandé ?

L’ECBU est le plus souvent demandé devant les manifestations cliniques d’une infection urinaire. Dans certains cas, la prescription d’un ECBU se fait de façon systématique surtout s’il s’agit d’une urgence ou au cours de la surveillance d’une grossesse. Dans les formes simples de l’infection urinaire, il n’est pas tout de suite indispensable, mais il faut d’abord faire une analyse avec une bandelette urinaire. L’ECBU peut ensuite être demandé en cas de positivité de ces bandelettes urinaires (virage de couleur au niveau de la zone marquée pour les leucocytes).

 

L’ECBU est demandé pour poser le diagnostic d’une infection urinaire. Il permet d’orienter l’attitude thérapeutique s’il est associé à un antibiogramme, mais aussi d’en suivre l’efficacité.

 

 

Comment se déroule l’ECBU auprès des cas habituels ?

Plusieurs matériels sont nécessaires pour la réalisation de l’examen de l´ECBU. Ce sont : du savon, des serviettes, des antiseptiques (comme la Bétadine gynécologique), des compresses, un récipientstériles… Pour la réalisation du prélèvement de l’échantillon d’urine, il existe certaines conditions d’asepsie à respecter. Cela est important, car il ne faut pas que l’échantillon soit soullié par l’environnement extérieur. En effet, le résultat peut être erroné s’il existe par exemple une contamination de l’échantillon par des germes se trouvant au niveau du méat urétral ou au niveau des doigts.

 

Ainsi, il faut bien nettoyer les mains et la région génitale avec du savon et des antiseptiques avant de prendre l’échantillon. Pour que les résultats de l’ECBU soient fiables, il faut aussi prendre l’urine le matin au réveil, et prélever celle du milieu du jet. Au cours de cet acte, il faut éviter de mettre le récipient en contact avec les doigts ou n’importe quelle partie de la région uro-génitale. Après avoir rempli le récipient, il faut le fermer et l’envoyer vers le laboratoire pour un examen microscopique puis une mise en culture. L’envoi de l’échantillon doit se faire dans l’heure qui suit le prélèvement. Il ne faut pas oublier de mentionner l’existence d’une éventuelle antibiothérapie avant le prélèvement.

 

 

Y – a-t-il d’autres modalités pour faire l’ECBU ?

Chez les patients porteurs de sondes urinaires, la façon de prélever l’échantillon pour l’ECBU se déroule autrement. En effet, pour éviter les souillures, il faut prélever l’urine en faisant une ponction avec une seringue sur la tubulure acheminant l’urine vers la poche urinaire. Chez l’enfant en bas âge et le bébé, on nettoie bien la région uro-génitale, puis on applique une poche qui reçoit l’urine directement.

 

 

 

Autour du même sujet :

Hysterographie

Infection urinaire

Cytologie urinaire

Lithiase



comparateur mutuelle novia-sante
Mutuelle assurance Novia

Droits de reproduction et de diffusion réservés © novia-sante.fr

assurance mutuelle santé