La lombalgie ou douleur bas du dos

La douleur est un moyen pour l’organisme de se défendre. Elle se comporte comme un mécanisme d’alerte quand il y a une menace pour l’organisme. Ainsi, quand il y a un excès de travail de l’organisme, cela réveille parfois la douleur. Dans la plupart des cas de douleur du bas du dos, la douleur est la réponse face à cette hyperactivité.

 

La douleur bas du dos en fonction de l’évolution peut être des douleurs aigües, se manifestant pendant moins d’un mois. Leurs intensités sont en générale variable allant d’une simple gêne à une douleur très intense voir insupportable. Elles peuvent aussi être des douleurs subaiguës durant entre 1 et 3 mois avec une rémission entre les crises. Dans de rares cas, la douleur peut persister pendant plus de 3 mois et devenir chronique, voire permanente, et altérer le bien-être global des patients atteints.

 

 

Quelles sont les sources les plus fréquentes liées à la douleur du bas du dos ?

La douleur du bas du dos est liée à la fatigue. Ainsi, toute activité intense pouvant occasionner une fatigue est susceptible de provoquer une douleur du bas du dos. Mais il existe d’autres causes moins fréquentes telles que les discopathies dégénératives, les hernies discales. Elle peut aussi être associée à de cas extrêmement graves comme dans le syndrome de la queue de cheval.

 

 

La douleur du bas du dos nécéssite-elle l’avis d’un spécialiste ?

La douleur du bas du dos est généralement bénigne, mais une consultation chez un médecin est nécessaire si la douleur persiste pendant plus de 3 jours, s’il y a une augmentation de l’intensité de la douleur, s’il y a une irradiation ou extension de la douleur vers les membres inférieurs ou tout simplement au moindre doute pour se rassurer.

 

 

Quelle thérapie peut aider à soulager la douleur du bas du dos ?

Il existe des mesures simples permettant de limiter ou d’éviter la douleur du bas du dos. Une de ces solution consiste à faire reposer le dos. Il faut s’allonger sur le dos sur un matelas dur (ou bien sur le sol), tout en surélevant les jambes. Le repos influe essentiellement sur ces douleurs. Il doit être régulier après le travail pour limiter au maximum l’apparition ou même l’aggravation de la douleur.

 

Chez certaines personnes, la température a un effet analgésique (antidouleur) sur leur dos douloureux. Ainsi,  mettre de la glace ou du linge mouillé avec de l’eau chaude atténuerait la douleur chez ces personnes.

 

Après, avoir appliqué ces méthodes, il faut également s’étirer,  mais veiller à ne pas trop solliciter le dos pour ne pas aggraver la douleur du bas du dos. Cela permet d’obtenir une meilleure relaxation des muscles.

 

À côté de ces mesures, il existe aussi les traitements médicaux des douleurs du bas du dos comme l’anti-inflammatoire (les, AINS : anti-inflammatoire non stéroïdien) et les analgésiques. Ces médicaments permettent d’obtenir rapidement une analgésie. Mais il faut limiter autant que possible leur utilisation. Le patient peut utiliser la chiropraxie, réalisée par un chiropraticien,  qui va aider à atténuer la douleur. Le traitement de la douleur du bas du dos doit également tenir compte des étiologies dans les cas où elles sont identifiées.

 

Autour du même sujet :

Douleur lombaire

Discopathie dégénérative

Arthrose lombaire

Arthrodèse

 



comparateur mutuelle novia-sante
Mutuelle assurance Novia

Droits de reproduction et de diffusion réservés © novia-sante.fr

assurance mutuelle santé