Quel est le mécanisme d’une discopathie lombaire ?

Chez l’homme, la colonne vertébrale ou rachis est formée de 4 parties : le rachis cervical, le rachis thoracique, le rachis lombaire et le coccyx. Dans chaque partie du rachis, les vertèbres sont soudées entre eux par un tissu fibreux appelé disque inter vertébral. Ce disque entre les vertèbres est constitué ainsi de 2 parties distinctes.

 

Dans sa partie externe, elle est formée par un anneau de tissus fibreux qui est de consistance dure. Dans sa partie interne se trouve le noyau. Cela est formé par des anneaux fibreux. Ce dernier a une consistance molle. La discopathie lombaire est originaire de ces 2 parties du disque.

 

La physiopathologie de la discopathie lombaire :

 

Au cours du vieillissement, le bombement de ce disque est parfois inévitable. Les 2 parties des disques sont formées de tissus fibreux. Par l´usure des tissus, il est constaté un assèchement de ces tissus. Pour maintenir sont rôle d’amortisseur, le disque devient bombé, d’où discopathie lombaire. Le noyau à l’intérieur du disque est aussi à l’origine de cette pathologie par dégénérescence des tissus fibreux qui forme ce noyau.

 

 

Comment détecter une discopathie lombaire ?

Les signes sont très variables d’une personne à l’autre. La discopathie lombaire est caractérisée surtout par une douleur dans la partie inférieure du dos. Cette douleur est aggravée par des mouvements ou exercices physiques. Quelquefois, elle est accompagnée par des troubles de la motricité intestinale comme la diarrhée ou la constipation.

 

Sur le plan paraclinique, la radiographie standard permet de faire le diagnostic positif. Le scanner ou l’examen d’imagerie par résonnance magnétique IRM sont des examens qui sont très spécifiques pour la maladie.

 

 

Comment traiter la discopathie lombaire ?

Le traitement de la discopathie lombaire se fait en fonction du mécanisme et selon le terrain atteint de la maladie. Un repos strict est nécessaire pour toutes les causes de cette maladie. Les étiologies spécifiques nécessitent une hospitalisation. il faut pour cela consulter votre médecin pour mieux traiter votre maladie discale lombaire.

 

 

 

 

Autour du même sujet :

Discopathie dégénérative

Discopathie

Protrusion discale

Arthrose inter apophysaire



comparateur mutuelle novia-sante
Mutuelle assurance Novia

Droits de reproduction et de diffusion réservés © novia-sante.fr

assurance mutuelle santé