Traiter le syndrome de l´intestin irritable ou colopathie ?

Cliniquement, la colopathie fonctionnelle se manifeste par une douleur abdominale chronique, siégeant au niveau de la fosse iliaque gauche, mais pouvant s’irradier dans tous l’abdomen. Elle est d’intensité variable, déclenchée par le stress, après un repas copieux, ou une indigestion au lait…elle est calmée par l’émission de gaz ou après une défécation. La douleur est accompagnée de ballonnement abdominal ; de diarrhée (de motricité, de fermentation ou de putréfaction en fonction du facteur déclenchant) et de constipation en alternance.

 

Concernant la constipation lors d’une colopathie fonctionnelle, elle peut être de nature dyschésique (constipation d’évacuation). On retrouve une ampoule rectale pleine de matières fécales au toucher rectal effectué par le médecin, mais le patient ne ressent pas le besoin de déféquer. Elle peut aussi être atonique ou encore spasmodique, cette dernière est surtout psychogène.

 

La colopathie fonctionnelle n’altère pas l’état général, mais elle peut entraîner une anorexie (faible appétit), des nausées, des régurgitations, de migraines, ainsi que des palpitations. Étant donné qu’elle touche surtout les femmes, la colopathie fonctionnelle peut provoquer des troubles des règles. Il est essentiel de noter qu’une colopathie fonctionnelle évolue dans un contexte apyrétique (sans fièvre).Lors de l’examen médical, une colopathie fonctionnelle est caractérisée par une langue saburrale, par une douleur exacerbée par la palpation de la fourche iliaque.

 

Avant de confirmer l’existence d’une colopathie fonctionnelle, quelques examens complémentaires sont nécessaires. Ils servent surtout à éliminer toute colopathie d’origine organique. Ils consistent à faire un examen des selles, pour rechercher d’éventuelles présences de sang, de parasites. Le médecin peut également demander un examen endoscopique ou radiologique (avec lavement baryté). Ces signes durent au moins trois mois pendant l’année pour pouvoir être qualifiés de pathologies chroniques.

 

 

Quels sont les facteurs favorisant l’apparition d’une colopathie fonctionnelle ?

Le principal facteur favorisant une colopathie fonctionnelle, c’est la mauvaise habitude alimentaire. Des repas quotidiens à heures irrégulières, copieux, épicés, frités.  Les légumes comme les navets, les choux favorisent également la survenue de cette pathologie. Certaines personnes ne tolèrent pas le lait. Ce dernier peut alors provoquer des ballonnements pouvant ralentir le transit digestif.  Une colopathie fonctionnelle peut être d’origine psychogène, une personne exposée au stress, à l’anxiété est un terrain favorable pour en développer. Une séquelle de maladies infectieuses peut également donner des crises de colopathie fonctionnelle.

 

 

Quelles sont les autres pathologies à éliminer devant une colopathie fonctionnelle ?

Devant une colopathie fonctionnelle, les diagnostics différentiels sont surtout établis à partir de la douleur. Il faut éliminer une crise d’appendicite, une grossesse extra-utérine, un kyste de l’ovaire, une colite inflammatoire…Devant la diarrhée, il faut éliminer la maladie de Crohn, une tumeur villeuse hypersecretante, une parasitose. Devant la constipation, il faut éliminer, un cancer rectocolique, et toute cause organique possible…

 

 

Comment traiter une colopathie fonctionnelle ?

Le traitement d’une colopathie fonctionnelle nécessite une bonne hygiène de vie, et l’adoption des bonnes habitudes (repas équilibré, manger  à la même heure, au repos, au calme…). Une psychothérapie peut être recommandée. Pour le traitement médical, le médecin peut prescrire des antispasmodiques, des antidiarrhéiques, ou des laxatifs (selon les symptômes). Mais il est préférable d’éviter des médicaments à base de plantes.  Le charbon activé est également efficace pour apaiser l’irritation lors de la crise.

 

Autour du même sujet :

Lithiase

Osteophytose

Colique néphrétique symptomes

Colique spasmodique



comparateur mutuelle novia-sante
Mutuelle assurance Novia

Droits de reproduction et de diffusion réservés © novia-sante.fr

assurance mutuelle santé