Comment traiter la colite, inflammation du colon ?

Les douleurs abdominales, les diarrhées et les selles molles sont les symptômes les plus courants et communs aux colites. Les douleurs sont localisées dans le quadrant inférieur de l’abdomen. Elles peuvent être discontinues ou permanentes. Leur intensité varie d’une simple gêne abdominale à une douleur aigüe, ressemblant à des formes de  crampes. L’émission de selles soulage souvent les douleurs.

 

Lors de la colite, des selles molles ou des diarrhées sont toujours présentes. Elles peuvent être accompagnées de sang, de mucus, du pus ou de glaires. Quand les diarrhées sont importantes au cours de la colite, elles entrainent de la soif, une sensation de fatigue, et une sécheresse de la bouche. De la fièvre et des frissons sont présent quand l’inflammation et l’infection sont les causes incriminées de la colite.

 

 

Quels symptômes d’une colite fonctionnelle  ou colite spasmodique ?

Les symptômes d’une colite fonctionnelle sont liés à une perturbation de la motricité du colon. Ils surviennent après une situation de stress sans notion d’inflammation ni d’infection. Les douleurs sont localisées dans le bas ventre. Les diarrhées se présentent en alternance avec des épisodes de constipation. Des ballonnements et une certaine distension abdominale accompagnent souvent les douleurs.

 

Les troubles abdominaux sont soulagés par l’émission de selles. Au cours de la colite fonctionnelle, la malade éprouve des besoins impérieux d’aller à la selle sans y parvenir à assouvir leur besoin. Des nausées et des vomissements sont quelques fois présents. Le malade est souvent anxieus, mais rarement dans un état dépressif grave.

 

 

L’importance des examens complémentaires dans la colite

Les symptômes de diagnostic de la colite sont identifiés grâce à certains examens complémentaires comme l’examen des selles, l’analyse bactériologique et parasitaire, le bilan sanguin et les radiographies. L’endoscopie montre un colon rouge et parfois congestionné. La biopsie réalisée au cours de l’endoscopie du colon, permet l’analyse des tissus infectés. Les résultats positifs de ces différents examens sont des symptômes qui confirment l’origine de la colite. Dans le cas d’une colite fonctionnelle, les examens sont normaux.

 

 

Quelle évolution des symptômes de la colite ?

Dans le cas d’une colite où la cause est connue, l’évolution des symptômes dépend de la précocité et de la qualité de la prise en charge médicale. Une altération de l’état général est possible quand l’inflammation et l’infection sont généralisées.

Les risques de cancérisation sont nombreux surtout pour les colites hémorragiques. Par contre une colite fonctionnelle est bénigne. Les symptômes peuvent disparaitre d’eux-mêmes. L’évolution vers une tumeur maligne est rare. Le malade s’accommode souvent avec sa maladie et la colite devient rarement une souffrance psychique.

 

 

 

Autour du même sujet :

Maladie de crohn

Colopathie

Colique néphrétique symptomes

Colique spasmodique



comparateur mutuelle novia-sante
Mutuelle assurance Novia

Droits de reproduction et de diffusion réservés © novia-sante.fr

assurance mutuelle santé