Qui est touché par une affection du canal carpien ?

En premier lieu, une affection du canal carpien est fréquemment détectée chez une femme qui se plaint d’un engourdissement de la main avant les menstruations. Ce symptôme est aussi fréquent chez une femme pendant les derniers mois de la grossesse et après l’accouchement. En second lieu, l’affection du canal est répandue chez les utilisateurs d’ordinateurs et les travailleurs manuels. La mauvaise posture et la répétition des mouvements manuels sont des sources d’affection du canal carpien. Les personnes qui utilisent des outils qui vibrent sont aussi à touchés par ce problème médical.

 

 

Quels sont les symptômes de dysfonctionnement mineurs du canal carpien ?

Chez la femme enceinte, le dysfonctionnement du canal carpien se traduit par un œdème du poignet et des fourmillements. Ces symptômes sont temporaires et disparaissent après l’accouchement. Chez les autres, les principaux symptômes sont constitués par des paresthésies et des engourdissements de la main. Ces symptômes sont caractéristiques, car elles apparaissent surtout la nuit. Ils peuvent aussi survenir au cours des activités professionnelles. Ainsi conduire un camion ou taper sur un clavier réveille les différents symptômes. Par contre lever ou secouer la main les soulage. Le début est en général insidieux. L’engourdissement nocturne de la main se retrouve dans 70 % des cas.

 

 

Quels sont les symptômes de gravité du canal carpien ?

Le patient ressent un certain malaise au niveau de la main. Elle éprouve des difficultés à mouvoir la main. Il arrive même qu’elle ne puisse pas tenir un crayon ou un objet. Serrer la main lui devient impossible. Les activités nécessitant une précision deviennent difficiles. La douleur s’intensifie et va irradier vers l’avant-bras et même jusqu’à l’épaule et le cou. Elle se présente sous forme de brulure ou de douleurs lancinantes. La perte sensorielle s’irradie vers la paume de la main et vers le pouce et les 3 doigts voisins. Cette perte est accompagnée de faiblesse musculaire et d’un ralentissement de la conduction du nerf médian. Dans les cas très sévères de dysfonctionnement du canal carpien, les symptômes sont constitués d’atrophie musculaire et d’une perte sensorielle.  Ces symptômes rendent le patient invalide.

 

 

Que donne l’examen clinique du canal carpien ?

L’interrogatoire permet de retracer l’histoire médicale et d’identifier les différentes activités du patient. Les professions, les sports, et les activités récréatives ou domestiques, qui auront contribuer à l’apparition des symptômes seront identifiés. L’examen physique portera sur les mains, les bras, les épaules et le cou. Des déformations et des traces d’anciennes fractures qui peuvent être à l’origine de dysfonctionnement du canal  carpien seront ainsi visualisées. La palpation permettra aussi de trouver des régions antalgiques et de comparer les deux membres. On peut aussi utiliser les tests de l’augmentation et de la percussion pour provoquer les fourmillements et l’engourdissement dans les doigts qui évoquent une lésion du nerf médian.

 

 

Quels sont les diagnostics différentiels du canal carpien ?

Un accident vasculaire cérébral peut simuler une affection du canal carpien. En effet une faiblesse musculaire ou un engourdissement sont retrouvés dans un accident vasculaire. Un trouble de la circulation sanguine dans les doigts appelée syndrome de Raynaud provoque aussi des symptômes proches. Les tests de laboratoire et la radiographie aident à diagnostiquer un diabète, une arthrite, et des factures et d’autres facteurs qui pourraient être à l’origine de douleurs aux poignets et dans les mains.

 

 

Autour du même sujet :

Syndrome du canal carpien

 

Remboursement kiné

 

Infiltration canal carpien

 

Discopathie



comparateur mutuelle novia-sante
Mutuelle assurance Novia

Droits de reproduction et de diffusion réservés © novia-sante.fr

assurance mutuelle santé