Qu´est-ce que c´est la bilirubine ?

La bilirubine résulte du catabolisme des globules rouges après destruction de l’hémoglobine dans les organes hématopoïétiques (rate et moelle osseuse). D’abord libre à ce stade, elle est captée par les cellules hépatiques où elle va subir une conjugaison grâce à une enzyme pour donner la forme conjuguée. Elle va être ensuite acheminée vers la lumière intestinale donnant l’urobilinogène responsable de la coloration jaune des selles. Une partie est réabsorbée dans la circulation sanguine et sera responsable de la coloration des urines.

 

Une atteinte quelconque à un niveau de cette formation de la bilirubine totale est responsable d’une augmentation de la bilirubinémie.

 

 

A quel moment faire un dosage de la bilirubine totale ?

La quantification de la bilirubinémie ou taux plasmatique de la bilirubine totale est nécessaire devant la constatation d’une coloration jaune de la peau et des muqueuses ou bien ictère.  En cas d’obstacle intra ou extra hépatique, des selles décolorées et des urines foncées peuvent être observées en plus de l’ictère. S’il existe une fièvre, l’analyse du sang doit être faite en urgence.

 

 

Comment se fait le prélèvement lors de l’exploration de la bilirubine totale ?

Comme la plupart des analyses de sang, la ponction se fait sur une veine, au niveau du pli du coude. Le tube pour recueillir le sang contient un anticoagulant pour empêcher le sang de se coaguler. Être à jeun n’est pas nécessaire. Il est important de signaler les prises de médicaments pouvant entrainer une interférence avec le taux de bilirubine totale dans le sang.

 

Ces médicaments sont les antihypertenseurs entrainant une élimination excessive de Sodium, les antibiotiques de la famille des Rifamycine, les anticonvulsivants, les acides acétylsayciliques, … L’état de grossesse aussi doit être pris en compte surtout pendant les six premiers mois.

 

 

Quels sont les résultats d’un dosage de la bilirubinémie totale ?

Les résultats sont exprimés en micromole par litre (µmol/l) ou bien en milligramme par litre (mg/l) après analyse par méthode biochimique du sang obtenu après ponction veineuse.

 

Les valeurs normales varient selon l’âge et le sexe, elles sont beaucoup plus importantes chez les nouveaux nés et chez les sujets de sexe masculin.  Chez l’adulte, la forme libre est d’environ 3 à 12 µmol/l. Elle est plus élevée que la forme conjuguée qui est de 2 à 5 µmol/l. Le taux de bilirubine totale est obtenu par la somme des taux des deux formes. L’augmentation de l’un ou de l’autre va donc toujours se retentir sur la bilirubinémie totale.

 

Les résultats pathologiques vont surtout dans le sens d’une augmentation avec une constatation de valeurs supérieures aux chiffres de référence. Il faut préciser sur quelle forme l’augmentation prédomine.

 

 

Quelles sont les maladies responsables d’une augmentation de la bilirubine totale ?

Les causes d’une élévation de la bilirubine totale sont nombreuses. On distingue les hyperbilirubinémies libres et les hyperbilirubinémies conjuguées.

 

Les hyperbilirubinémies libres sont rencontrées dans les pathologies où il y a destruction excessive de l’hémoglobine. Les anémies hémolytiques sont au premier plan au cours des maladies infectieuses, intoxications médicamenteuses, accidents transfusionnels, pathologie de l’hémoglobine, drépanocytose… Les incompatibilités fœto-maternelles, les déficits enzymatiques empêchant la conjugaison de la bilirubine et l’ictère néonatal peuvent aussi être responsable.

 

Les hyperbilirubinémies conjuguées sont observées au cours des obstacles au niveau des voies biliaires, hépatites virales, cirrhoses du foie, atrésie des voies biliaires. Les syndromes de Dubin– Johnson et de Rotor sont les causes des formes sans choléstase.

 

 

 

 

Autour du même thème :

Symptomes calculs renaux

Paresthésie

Triglycérides

Hypotension

 

 



comparateur mutuelle novia-sante
Mutuelle assurance Novia

Droits de reproduction et de diffusion réservés © novia-sante.fr

assurance mutuelle santé