Quelles sont les caractéristiques de l’arthrose du dos ?

Les multiples mouvements imposés quotidiennement à la colonne cervicale et à la colonne lombaire font qu’elles sont les plus touchées par l’arthrose. Les disques s’usent, disparaissent et par conséquent, les vertèbres vont se souder entre elles au fil des ans. Les mouvements seront limités et les vertèbres se dégradent de plus en plus. On aura ainsi deux formes d’arthrose du dos, la première touche directement les vertèbres et la seconde concernant les disques intervertébraux.

 

 

Quels sont les facteurs favorisants les plus retrouvés de l’arthrose du dos ?

L’âge est le premier facteur favorisant l´arthose du dos. En effet, bien que décelé avant 50 ans, l’arthrose est rare au cours de cette période. Plus de 85 % des personnes âgées de plus de 70 ans sont touchées et la plupart du temps elle passe inaperçue. Une radiographie de la région concernée pour une autre affection permet de détecter une arthrose du dos. L’arthrose du dos est souvent présente chez les personnes obèses, dont le surpoids provoque des grosses pressions sur les articulations vertébrales qui vont se dégrader et disparaitre.

 

 

Existe-t-il d’autres facteurs favorisant de l’arthrose du dos ?

Les personnes où le métier est de porter des lourdes charges tout au long de la journée sont prédisposées à l’arthrose du dos. Il en est de même des personnes travaillant dans les bureaux, les chauffeurs où la profession oblige à rester assise et à acquérir des mauvaises positions qui nuisent à l’articulation du dos. Les chocs directs, et les chutes au cours des activités sportives sont aussi des causes favorisantes de la destruction de disques intervertébraux, et par conséquent, à l’origine d’arthrose du dos. Enfin l’arthrose du dos est détectée chez certains membres d’une même famille. Dans ce cas, la notion d’hérédité est souvent soulevée comme facteur favorisant.

 

 

Qu´est-ce qui fait la particularité des symptômes de l’arthrose du dos ?

La principale particularité des symptômes de l’arthrose du dos est leur apparition après plusieurs années. La douleur en est le symptôme majeur. Elle est localisée au niveau de l’articulation intervertébrale affectée. Elle est très handicapante et empêche même de tourner la tête en cas d’atteinte de la colonne cervicale. Au fil de la journée, le moindre mouvement augmente l’intensité de la douleur, et souvent dans les cas avancés, le repos n’entraine aucune amélioration. Le patient présente des douleurs le jour comme de nuit, rendant la qualité de vie dégradée et le handicap de plus en plus invalidant.

 

 

Quelle est la conduite à tenir devant une arthrose du dos ?

Au cours de l’arthrose du dos, l’articulation est détruite définitivement, sans guérison possible. La meilleure conduite à tenir, est de soulager les symptômes de l´arthrose, d’essayer de ralentir son évolution vers une destruction totale de l’articulation. Les douleurs seront traitées par des antalgiques à base de paracétamol. Des médicaments à base de morphine sont indiqués, mais sur une courte durée lors des douleurs intolérables. L’emploi d’anti-inflammatoires non stéroïdiens aide à soulager la personne souffrant d’arthrose du dos. Leur utilisation ne doit pas dépasser quelques semaines à cause des effets secondaires sur l’estomac. Des infiltrations d’anti-inflammatoires sous radiographie peuvent aussi être utiles, mais nécessitent des mains spécialisées.

 

 

 

Autour du même sujet :

Douleur lombaire

Discopathie

Protrusion discale

Luxation épaule



comparateur mutuelle novia-sante
Mutuelle assurance Novia

Droits de reproduction et de diffusion réservés © novia-sante.fr

assurance mutuelle santé