Arthrose cervicale : comment la reconnaitre ?

La douleur cervicale est le signe majeur de l’arthrose cervicale.  Elle provoque des élancements .Elle irradie fréquemment au bras, au cou et au dos réalisant la névralgie cervico-brachiale. C’est parce que les nerfs du bras sont comprimés au niveau du rachis cervical. Elle affecte alors la sensibilité des membres supérieurs. Le malade peut se sentir comme engourdi ou ressent des fourmillements à son bras. Elle est parfois accompagnée d’une raideur de la nuque, de maux de tête intenses et des vertiges. Ces deux derniers symptômes marquent un stade plus évolué de la maladie.

C’est le signe que l’arthrose cervicale a provoqué l’émergence des excroissances osseuses anormales ou ostéophytes.  La raideur est plutôt manifeste quand le patient veut dire oui ou non par les mouvements de sa tête. Les signes sont souvent spécifiques de chaque individu et sont rarement en rapport avec la sévérité des clichés radiographiques.

 

 

Arthrose cervicale : comment confirmer le diagnostic ?

Le médecin généraliste ou le rhumatologue procède à l’interrogatoire complet du malade.  Il examine soigneusement le patient en insistant sur le cou et le dos. S’il suspecte une arthrose cervicale, il prescrit une radiographie du rachis cervical ou une myélographie qui détecte l’atteinte des racines du nerf. L’IRM permet de mettre en évidence la présence d’une hernie. L’électromyogramme est aussi conseillé pour tout porteur de douleur chronique du cou.

 

 

Arthrose cervicale : quelle est la place de la kinésithérapie ?

La kinésithérapie est basée sur des exercices de physiothérapie focalisée sur des étirements du cou avec un kinésithérapeute. Ces séances nécessitent la maitrise de la respiration. Elle a son importance dans le traitement de l’arthrose cervicale car elle favorise la régénération des cartilages et empêche l’évolution rapide de l’arthrose. Il conseille aussi la vigilance dans les gestes de la vie quotidienne appelé ergonomie. Il  s’agit d’éviter les positions prolongées du cou devant un ordinateur  par exemple. Le sommeil doit se faire en position allongée, en surélevant la tête avec un oreiller adéquat. L’éclairage doit être approprié si la personne lit avant de dormir. Il faut protéger son cou du froid.

 

 

Arthrose cervicale : comment la traiter ?

Certains produits naturels sont réputés pour freiner l’évolution de l’arthrose cervicale. Ce sont la curcumine, le thé vert, la glucosamine  et l’harpagophytum. Les analgésiques et les antis inflammatoires non stéroïdiens par voie orale et locale soulagent la douleur. Ils ne peuvent être pris indéfiniment et de façon prolongée. Les traitements à base de collagène semblent apporter des satisfactions. La chirurgie corrige les anomalies ou effectue des prothèses de disques vertébraux. Elle représente l’ultime tentative et n’est conseillée qu’en cas d’arthrose très sévère et en milieu très spécialisé.

 

 

Autour du même sujet :

 

Arthrose

 

Douleur lombaire

 

Arthrose du dos

 

Résiliation mutuelle



comparateur mutuelle novia-sante
Mutuelle assurance Novia

Droits de reproduction et de diffusion réservés © novia-sante.fr

assurance mutuelle santé