La douleur et l’enraidissement associés à des troubles vasomoteurs et neurovégétatifs sont les principaux signes de l’algodystrophie du pied.

Tout savoir sur L’algodystrophie du pied

La douleur et l’enraidissement associés à des troubles vasomoteurs et neurovégétatifs sont les principaux signes de l’algodystrophie du pied.

 

Quels sont les signes d’une algodystrophie du pied ?L’algodystrophie du pied évolue en  deux  phases. La première phase est dominée par une douleur aigue et  l’enraidissement du pied. La seconde est caractérisée par la régression de la douleur et l’installation des signes de troubles neurovégétatifs et des séquelles.

 

La  première phase  dite phase chaude de l’algodystrophie du pied

Elle est souvent unilatérale mais peut aussi toucher les deux pieds à la fois et dure plusieurs semaines. Le patient souffrant de l’algodystrophie du pied, se plaint d’une douleur vive et intermittente  au niveau du pied atteint. Son pied est chaud et se gonfle. Certains mouvements sont difficiles à exécuter, voire même impossible, lorsque l’enraidissement est au maximum. Lorsque certains mouvements sont possibles, ils sont accompagnés de douleurs vives.

 

La deuxième phase ou la phase froide de l’algodystrophie du pied

Après environ 10 à 12 semaines de l´apparition de cette maladie, l’algodystrophie entre dans sa phase dite froide.. La douleur s’aggrave un certain temps, puis régresse et peut même disparaitre. Le pied est froid et les orteils boudinés. Les troubles cutanés  et sensoriels sont plus marqués .En effet le pied  très sensible, est  plus pale et plus rouge.

Quelles sont les causes de l’algodystrophie du pied ?

Un traumatisme même minime, une contusion ou une fracture du pied  peuvent être à l’origine de l’algodystrophie du pied. L’immobilisation prolongée avec un plâtre et une rééducation sont parfois prévus. Il est à noter que le patient peut se trouver dans un état d’anxiété permanente. Il peut être un éthylique chronique ou un habitué de médicaments hypnotiques et sédatifs.   L’infarctus cardiaque, le diabète et d’autres maladies touchant le système nerveux sont aussi des causes d’algodystrohie du pied.

Les radiographies  montrent des tâches  diffuses rondes grises et blanches révélant une déminéralisation des os du pied à un stade avancé de l’affection.

Le diagnostic exact de l’algodystrophie du pied est possible avec le Scanner et l’IRM.

 

Quel est le traitement de l’algodystrophie du pied ?

Le traitement  de l’algodystrophie  est long et difficile.  L’association du repos, de la rééducation, des anti-douleurs et des anti-inflammatoires efficaces pendant la phase chaude,  ainsi qu’un appui psychologique est indiquée.

L’évolution de l’algodystrophie du pied est longue. Elle peut guérir sans traitement mais laisse éventuellement des séquelles. Elle touche le plus souvent les personnes prédisposées physiquement et psychiquement à ce type de maladie.

 

Autour du même sujet :

Nerf crural

Migraine

Hospitalisation à domicile

Comparateur mutuelle : Bénéficiez de tarifs sur votre assurance santé jusqu´à 35 % constaté auprès d´assurés.

 



comparateur mutuelle novia-sante
Mutuelle assurance Novia

Droits de reproduction et de diffusion réservés © novia-sante.fr

assurance mutuelle santé