Comment comprendre le syndrome du canal carpien ?

Le nerf médian assure la sensibilité de la paume de la main, du pouce, de l’index et de la moitié de l’annulaire. Toute réduction du canal entraine une compression du nerf médian et donne naissance au syndrome du canal carpien. Le contrôle des mouvements des doigts ne se fait plus normalement et les sensations sont modifiées au niveau de la main.

 

 

Quelles sont les causes du syndrome du canal carpien ?

La cause la plus simple est le fait de dormir la main repliée sous soi pendant un certain temps. Au réveil la main est lourde et insensible et difficile à bouger. Le nerf a été comprimé et une fois debout ces manifestations disparaissent en quelques secondes. Les autres causes sont une mauvaise circulation sanguine chronique et le diabète. Certaines formes d’arthrites et de sclérose sont aussi à l’origine du syndrome. Les traumatismes du poignet accompagnés de fractures des os du poignet provoquent également un syndrome du canal carpien.

 

 

Quels sont les facteurs à risque du syndrome du canal carpien ?

Le syndrome du canal carpien est plus fréquent chez les utilisateurs d’ordinateur. La raison est le fait de garder longtemps et régulièrement les mains en hyperextension. Cette posture n’est pas naturelle et bloque le nerf médian. Le syndrome se retrouve très souvent chez les travailleurs manuels. La répétition des mouvements de la main et du poignet est la principale raison. Les ouvriers d’une chaine de montage, les couturières, les tricoteuses et les bouchers en sont les principales victimes. La manipulation d’outils qui vibrent est aussi une cause. Cette situation se rencontre chez les opérateurs de marteau-piqueur.

 

 

Quelles sont les autres personnes à risque pour le syndrome du canal carpien ?

Les femmes ménopausées et les femmes enceintes sont aussi souvent un syndrome du canal carpien. Les fluctuations hormonales présentes au cours de ces périodes favorisent une certaine rétention de fluide qui comprime le nerf médian. L’hypothyroïdie peut aussi s’accompagner d’un syndrome du canal carpien. Les personnes qui aiment jardiner, les jeux vidéos, le golf et le canotage en souffrent aussi souvent. Les sportifs sur fauteuil roulant sont également parmi les plus touchés

 

 

Quelles sont les prncipales manifestations du syndrome du canal carpien ? 

L’engourdissement de la main est la première manifestation du syndrome du canal carpien. Des fourmillements dans les doigts et une perte de force musculaire dans le poignet et la main touchés sont aussi présents.

 

 

Quel est  l’évolution des symptômes du syndrome du canal carpien ?

L’engourdissement s’intensifie. La main devient lourde, insensible et difficile à bouger. Des crampes apparaissent également. La patiente perd progressivement sa dextérité. Elle éprouve de la difficulté à tenir un crayon ou un objet et à serrer la main. De plus, elle va ressentir une douleur quand elle utilise sa main. Cette douleur va irradier vers le bras, l’épaule et le cou. À la longue, l’engourdissement devient permanent et la douleur devient aigüe. Cette douleur réveille très souvent la nuit. Le diagnostic précis du syndrome du canal carpien est fait par le médecin grâce à l’électromyogramme.

 

 

Quel traitement lors du syndrome du canal carpien ? 

Le traitement est d’abord médical. Il consiste à soulager les douleurs par des anti-inflammatoires ou de l’acétaminophène. Si les douleurs demeurent insupportables, l’injection locale de cortisones est recommandée en attendant la chirurgie. La chirurgie reste, en effet, le seul moyen pour traiter définitivement le syndrome du canal carpien.

 

 

Autour du même sujet :

Arthrose

 

Canal carpien

 

Arthrose des mains

 

Comparatif mutuelle santé



comparateur mutuelle novia-sante
Mutuelle assurance Novia

Droits de reproduction et de diffusion réservés © novia-sante.fr

assurance mutuelle santé