L´algodystrophie du genou est une maladie complexe où la peau, les nerfs, les vaisseaux sanguins, les muscles et les os sont touchés

L’algodystrophie du genou

L’algodystrophie touche tous les compartiments du genou. Les douleurs sont spontanées, extensives, permanentes et profondes. Appuyer sur le genou atteint, provoque une exacerbation des douleurs. Le genou peut augmenter de volume dans 30 % des cas.

De plus, la peau du genou malade est plus chaude que celle du genou sain. Les mouvements de flexion et d’extension sont limités, voire impossibles. Les muscles sont plus ou moins atrophiés. L’examen permet aussi de découvrir un léger épanchement articulaire.

 

Quels sont les signes de l’algodystrophie partielle du genou ?

L´algodystrophie partielle du genou présente les mêmes signes cliniques que l´algodystrophie,  mais celle-ci intéresse seulement un compartiment du genou. Elle est surtout localisée au niveau du condyle latéral fémoral, ou du plateau tibial ou de la rotule.

 

Quelles sont les causes de l’algodystrophie du genou ?

Une luxation, entorse ou une simple contusion peuvent être à l’origine de l’algodystrophie du genou. L’immobilisation plâtrée sur une longue période est aussi une cause d’algodystrophie. Une rééducation trop agressive entraine l’installation d’une algodystrophie. Le terrain favorise aussi son installation .

Ainsi un éthylique chronique et une personne qui prend régulièrement du gardénal sont plus susceptibles de présenter une algodystrophie du genou. La personne diabétique ou ayant une maladie peuvent être sujet à ce problème.

L´algodystrophie du genou serait due à des lésions nerveuses microscopiques causées par un traumatisme, même minime. Ces lésions sont difficiles à mettre en évidence. Le scanner et l’IRM, quand ils sont disponibles à l´hôpital, permettent de faire le diagnostic exact de l’algodystrophie.

Les radiographies montrent des tâches diffuses rondes grises et blanches révélant une déminéralisation des os à un stade avancé de l’affection. L’espace interarticulaire est toujours normal.

 

 

Quel traitement pour l’algodystrophie du genou ?

Le traitement de l’algodystrophie du genou est long, difficile, et seul le repos est essentiel. L’algodystrophie répond favorablement aux anti douleurs et aux anti-inflammatoires pendant la phase aigüe. Traiter l’anxiété est indispensable. Pour éviter ou réduire les rétractions des ligaments et des tendons, la rééducation est de plus en plus indiquée. Elle doit être longue et la moins agressive possible pour éviter une rechute.

 

 

 

Autour du même sujet :

Algodystrophie pied

Algodystrophie

Phlébite

Nerf crural

 

 



comparateur mutuelle novia-sante
Mutuelle assurance Novia

Droits de reproduction et de diffusion réservés © novia-sante.fr

assurance mutuelle santé