Arthrose du genou : quels sont les symptomes ?

L’arthrose du genou peut survenir après l’âge de 50 ans sans cause évidents (idiopathique). Cela peut être favorisé par l’existence de certains facteurs tels que la surcharge pondérale ou l’obésité, les exercices physiques trop intenses, le sexe féminin. Il existe aussi des facteurs de prédispositions génétiques pouvant favoriser l’apparition des symptômes de la gonarthrose.

Des contextes particuliers peuvent aussi favoriser l’apparition des symptômes de l’arthrose du genou. Ce sont principalement les traumatismes. Ainsi, les fractures, les luxations ou les entorses au niveau du genou peuvent être à l’origine de l’arthrose chez le sujet jeune par la destruction plus ou moins progressive du cartilage. Les autres pathologies infectieuses, vasculaires… sont rarement impliquées dans la formation de la gonarthrose.

 

 

Quels sont les symptômes typiques de l’arthrose du genou ?

La douleur est le maitre symptôme de l’arthrose du genou. Il s’agit d’une douleur qui peut être localisée (c´est-à-dire au niveau d’une région du genou) ou diffuse. L’intensité de la douleur est variable. Ainsi, on peut avoir une simple gêne ou des douleurs extrêmement intenses entrainant une impotence fonctionnelle importante. C’est une douleur dite mécanique, car elle survient lors de la mise en charge et à l’effort. Elle est calmée par le repos ou l’arrêt de l’effort qui l’a déclenché. Cependant, la maladie peut évoluer et la douleur devient permanente altérant la qualité de vie du sujet atteint. Cette notion de douleur est importante, car elle peut orienter les attitudes thérapeutiques.

 

À part la douleur, l’épanchement articulaire constitue aussi un symptôme important au cours de l’arthrose du genou même s’il est inconstant. Il se traduit par l’augmentation du volume du genou. Cet épanchement articulaire est dû à l‘irritation de la membrane synoviale par les multiples débris produits au cours de la destruction du cartilage. Cela provoque l’augmentation de la production du liquide synoviale d’où le gonflement du genou et l’ hyperpression qui aggrave la douleur.

 

Lorsque l’arthrose du genou est évoluée, des symptômes comme les déformations et les instabilités articulaires peuvent apparaitre. Ces symptômes sont dus à l’usure du cartilage articulaire. Les déformations sont marquées par des défauts de l’axe mécanique du membre inférieur (genu varum : attitude en cow-boy, genu valgum : attitude Bécassine, recurvatum, fexum). Lorsque ces signes sont importants, le sujet peut avoir des difficultés à marcher.

 

 

Comment peut-on traiter l’arthrose du genou et ses symptômes ?

Le traitement de l’arthrose du genou peut être médical ou chirurgical. Le traitement médical est composé d’antalgique, d’anti-inflammatoire, de la correction de certains facteurs de risque (comme l’obésité) pour atténuer les symptômes. Le traitement chirurgical est nécessaire quand la douleur devient trop intense ou quand les déformations sont importantes.

 

 

 

Autour du même sujet :

 

Arthrose

 

Arthrose du genou

 

Arthrose du dos

 

Comparatif mutuelle santé



comparateur mutuelle novia-sante
Mutuelle assurance Novia

Droits de reproduction et de diffusion réservés © novia-sante.fr

assurance mutuelle santé