Proposition de Mr Hollande - Les francais doivent tous être garanti par une mutuelle santé

Mr Hollande - Tous les francais auront une mutuelle

Suprise de taille à l’annonce de François Hollande. Le Président souhaite avant la fin de son quinquennat une mise à plat du système d’aide au financement des mutuelles pour les français. Il souhaite que les assurés puissent bénéficier d’une mutuelle santé de qualité, à la suite de son intervention devant le congrès de la Mutualité Française qui se déroule à Nice le 20 octobre 2012. Mr Hollande souhaite une remise à plat de l’ensemble des aides sociales et fiscales, ainsi que les taxes y afférentes, qui ont été mises en place sous l’ère Sarkozy.

 

L´état finance une partie des aides à la mutuelle
Le constat est simple. Près de 4 milliards d’aides sont financés par l’état, et malgré cela, de nombreux assurés sont pas bien couverts vis-à-vis de leurs dépenses de santé. Selon Mr Hollande, ces avantages fiscaux, notamment au niveau des entreprises bénéficient plus aux salariés des grands groupes grâce aux contrats collectifs d’entreprise. Il souligne que ces aides ne bénéficient pas aux chômeurs ou aux salariés à temps partiel ou retraités qui ne peuvent se financer une mutuelle santé pas chère.

Par contre, l´aide à la complémentaire santé, dont bénéficient les assurés aux revenus modestes mais qui ne peuvent pas prétendre à la CMU, devient selon Mr Hollande « compliquée » et « lourde ». « Seuls 650.000 d´entre eux la perçoivent, alors que quatre millions pourraient en bénéficier ».Toujours selon le Président de la République, C´est « à la fois un gâchis financier et une injustice sociale ».

Il a indiqué et « demandé au gouvernement de réorienter ces aides pour en élargir le nombre de bénéficiaires ». Selon cette situation, l’aide de 4 milliards d’euros restera ancrée dans le budget, mais une modulation nouvelle sera prévue avec un transfert de charges vers les entreprises.

 

Evolution de la taxe mutuelle

Le Président de la République, dans son discours a également indiquant son souhait de réaliser sur taxe mutuelle santé qui pèse sur les complémentaires santé. La taxe se situe à 7 % sur les contrats dits « responsables et solidaires », et souvent intégralement financé par les assurés dans les tarifs de leurs mutuelles et non pas les mutuelles ou compagnies d’assurances.

Il souhaite demander une réévaluation des prestations avec une augmentation des remboursements des soins optiques et dentaires. Ce débat n’est pas sans rappeler le débat qui a déjà eu lieu l’année dernière entre les professionnels de la santé, les opticiens, les mutuelles et le gouvernement. Cela s’était soldé par un échec cuisant. La prévision de cette remise à plat serait prévue en 2014.

 

 

 

 

Autour du même sujet :

 

 

Le programme bucco-dentaire

 

Une saisie de médicaments douteux provenant de chine

 

Le cheval au service des enfants autistes

 

La pharmacie en ligne

 



Publié le : 20/10/2012

comparateur mutuelle novia-sante
Mutuelle assurance Novia

Droits de reproduction et de diffusion réservés © novia-sante.fr

assurance mutuelle santé