Le métier de pharmacien ne fait plus rever

La répartition assez importante des officines sur le territoire européen ne suffit pas à calmer l’inquiétude de l’Ordre des médecins. Le secteur pharmaceutique n’intéresse pas vraiment les jeunes diplômés et menace de s’éteindre dans les années à venir.


Le conseil de l’Ordre des pharmaciens s’inquiète fortement de l’évolution du métier de pharmacien. En effet, le nombre de pharmacien sortant ne cesse de diminuer et ne couvre plus la totalité des territoires français. Une baisse de 0,5% a été constaté en janvier 2012 soient 626 pharmaciens en Outre-mer et 22 080 en métropole. Le nombre de pharmaciens inscrits à l’ordre a aussi connu une légère baisse de 0,2%, selon toujours l’Ordre des pharmaciens.

 

Le métier de pharmacien : un secteur d’activité qui n’intéresse plus les jeunes



Isabelle Adenot a déclaré récemment qu’à la fin de leurs études, la majorité des jeunes ne travaillent pas dans le métier dans lequel il a été formé. Cette situation touche presque toutes les branches d’activité (informatique, communication, gestion, droit, marketing, …), et domaine de la pharmacie en fait aussi les frais. Le domaine de la pharmacie manque d’attractivité, selon toujours la présidente dès l’Ordre des pharmaciens de France. C’est un métier vieux et ses pratiquants aussi. L’âge moyenne des pharmaciens biologiste et officine est de 46 ans et 55 ans pour les pharmaciens Officines. De plus, le taux d’inscription en section A (pharmaciens titulaires d’Officines) et en section G (pharmaciens biologistes libéraux) ne cesse de diminuer, ce qui inquiète énormément l’Ordre.

 

Le métier de pharmacien : victime de la crise économique



De plus, certaines pharmacies étaient dans l’obligation de fermer en 2011 à cause de la crise économique. Ceci est dû non pas à la santé publique mais surtout à une situation financière très fragile. Cette extinction inquiète sérieusement l’Ordre des pharmaciens, car actuellement une pharmacie desservit plus de 2000 habitants. Ce qui semble insuffisant selon toujours l’Ordre. Le pharmacien était toujours une source de renseignements et d’aide sur un médicament. Ses conseils sont plus appréciés que ceux d’un médecin. Le métier de pharmacien est donc devenu un pilier très important dans le domaine de la santé.



Publié le : 19/06/2012

comparateur mutuelle novia-sante
Mutuelle assurance Novia

Droits de reproduction et de diffusion réservés © novia-sante.fr

assurance mutuelle santé