La maladie d'Alzheimer touche surtout les femmes

Différents critères ont été décelés par l'Ordre des médecins favorisant l'apparition de la maladie d'Alzheimer. Ces critères ont été étudiés afin de préparer une campagne de prévention. Selon l'étude, ce sont surtout les femmes qui en sont les plus vulnérables face à cette maladie de l'oubli. On compte actuellement plus de 860 000 cas en france. L'Âge moyen des personnes atteintes de la maladie avoisine les 65 ans. D'après toujours cette étude, les antécédents familiaux des patients jouent un rôle important dans l'apparition de la maladie. Malgré le fait qu'il n'est pas encore démontré que c'est une maladie héréditaire, une personne risque d'être atteinte de la maladie si l'un des membres de sa famille a été victime de cette maladie. La détection du gène ApoE14 chez les patients favoriserait aussi le développement rapide de la maladie.


Cette maladie touchant principalement le cerveau. les professionnels font remarquer une élévation assez importante des victimes de la maladie d'Alzheimer chez les personnes non scolarisées ou qui n'ont fréquenté l'école que pendant un certain temps. Si le patient est victime du syndrome de Down, connu sous le nom de trisomie 21, son taux de survie est moindre et il présente des caractères similaires à ceux qui sont victimes de la maladie d'Alzheimer. Les victimes du microtraumatisme crânien et les diabétiques sont aussi des victimes de la maladie d'Alzheimer.

 

La maladie d’Alzheimer - une nouvelle façon de détecter la maladie.

Selon une étude réalisée par l’équipe du docteur Michael Grecius de l’université médicale de Stanford, ce sont surtout les femmes qui sont susceptibles de développer la maladie d’Alzheimer. D’après un test d’IRM effectué sur 131 volontaires âgés de 70 ans, le nombre des femmes porteur d’une copie du gène ApoE4 est beaucoup plus important.


Une autre recherche a été effectuée sur les liquides céphalo-rachidiens de 91 personnes. On remarque toujours la présence de ce gène ApoE4 en relation avec la protéine tau sur toutes les femmes testées. Rappelons que ce gène est un marqueur de la maladie d’Alzheimer et que cette liaison n’a pas été décelée dans la majeure partie des hommes. Ainsi, il a été donc établi que la maladie d’Alzheimer ne touche pas particulièrement les hommes comme le pense la majorité des experts jusqu’à ce jour.


Grâce à cette étude, il est donc beaucoup plus facile de prévenir la maladie d’Alzheimer grâce à l’IRM. Cette méthode est indolore et bénéfique pour les femmes porteuses du gène de l’ApoE4.



Publié le : 21/06/2012

comparateur mutuelle novia-sante
Mutuelle assurance Novia

Droits de reproduction et de diffusion réservés © novia-sante.fr

assurance mutuelle santé